En pleine lecture de… L’innocence des bourreaux de Barbara ABEL

L'innocenceRésumé de l’éditeur : 

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé.
Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas. Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent… Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s’inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince…

Comment la couverture me parle : Blanche avec des éclats de sang, en transparence, je distingue le corps d’un homme et d’une femme, étendus tous les deux, nus et… morts?

Le titre met en avant une forte opposition : les bourreaux (pluriel), les coupables, agressifs, sans cœur, immoraux, sans regret, détachés et l’innocence des victimes. Les rôles vont s’inverser dans ces circonstances dramatiques et tragiques… Qui survivra?

Cette violence de la situation promet une lecture émouvante, prenante, palpitante… Je pense que je vais aimer.

Dans le blog de My pretty books, je fais connaissance avec les thrillers et l’univers de Barbara ABEL. Mes petites recherches me confirment que ce pourrait être une agréable découverte

Mes attentes : J’imagine que Barbara ABEL nous dévoile une facette de notre société un peu noire. Je pense lire le désarroi de gens lambda, des destins torturés, le fatalisme de la vie… la faute à pas de chance!

Les premières lignes m’envoûtent rapidement… Je vais dévorer ce livre à « pleins yeux ». L’écriture est rapide, terriblement précise… Karine GIEBEL a certainement une rivale… de taille.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :