J’aurais aimé être entraînée à plus grande vitesse!

La fille du train de Paula Hawkins.

La fille du trainTrois narratrices se partagent l’intrigue sur deux temps différents : le « avant » et le « après » la disparition. Chacune est dans une situation délicate et désespérée.

La folie menace l’une, la déchéance, l’alcoolisme, la paranoïa, la dépravation, aussi (un peu) accompagnent l’autre… La jalousie s’en mêle. Le mensonge et la trahison sont au centre de ce roman.

Tous ces états mentaux me rebutent un peu, surtout la folie et l’alcoolisme mais je fais un réel effort pour passer au-delà et je me laisse entraîner dans cette spirale infernale.

Les lieux : l’intrigue débute dans un train. La narratrice, Rachel, entreprend multiples trajets à bord d’un train, qui inévitablement s’arrête aux abords de maisons victoriennes et de son ex…

Rachel est complexe, peu claire, amnésique, déboussolée, harcelante, condamnée… et sans espoir. Je suis perplexe… Il ne pourra rien lui arriver de bien. Elle est confuse. Tout se confond dans son esprit : les mondes, son rôle social. Elle sombre…

L’atmosphère est oppressante. Le lecteur éprouve de l’angoisse. L’intrigue avance à petits pas. Elle est lente. J’hésite… Je poursuis ma lecture…

Les personnalités des narratrices sont très similaires, malgré des situations différentes. Elles sont fragiles et fragilisées… On pourrait les confondre. Elles expriment des sentiments similaires.

Les comportements des hommes sont aussi très proches. Il y a chez eux une part de violence plus ou moins exprimée. On suppose que chacun manipule psychologiquement son ou ses partenaires. Les états fébriles s’installent. Tout est malaise…

L’auteure nous entraîne habilement. Son écriture nous guide quand même. Et, tour à tour, on suspecte chaque personnage. On ne peut se fier à aucun indice car se pose toujours la question de la fiabilité du témoin ou de la narratrice: souvenir ou imagination?

Quel est mon avis sur ce thriller? Globalement, j’ai aimé ce roman.

J’ai aimé l’écriture et la structure de ce livre. Je mets de l’écart entre les personnages et leur vie… et moi. Je n’aime pas particulièrement leurs états.

L’intrigue est rondement menée… Les fausses pistes se dessinent et le lecteur ne parviendra qu’à dénouer le vrai du faux qu’en apprenant à connaître les personnages. On finit par douter de la vraisemblance des dires des narratrices. On cherche, on se questionne et on trouve à la fin, bien sûr, le coupable. La fin est attendue. C’est la seule issue possible…

Nous ne pouvions pas deviner qui était « sous le bouleau », près de la voie ferrée… Bien sûr, que nous sommes des voyeurs! Ces maisons victoriennes sont intrigantes. Les journaux nous attisent… et qui de nous, ne voudrait pas connaître la vérité?

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥

Un p’tit lien vers un autre article ? CLIQUEZ ici pour découvrir mes attentes de lecture et ici pour cheminer sur mon parcours de lecture.

9 commentaires sur “J’aurais aimé être entraînée à plus grande vitesse!

Ajouter un commentaire

  1. Exprimé de cette façon, on pourrait presque trouver un peu plus de profondeur à ce roman. Je suis d’accord avec ta critique : une bonne intrigue mais des personnages trop déroutants et peu attachants. Mais ce petit détail me frustre, c’est bien dommage… surtout quand on sait que beaucoup ont adoré le lire !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :