Je découvre la haine et ce qu’il y a… « Derrière la haine »


Derrière la haine

J’ai découvert, il y a quelques mois, l’innocence de bourreaux de Barbara ABEL. J’avais apprécié la noirceur de ce thriller et j’avais aussi aimé l’organisation des histoires croisées et entremêlées des personnages.

Séduite, je renouvelle l’expérience avec ce nouveau thriller, apparemment, en deux tomes.

Ce que je pense lire à partir de la couverture de Derrière la haine:

L’illustration de la couverture promettent encore un thriller sombre. Le premier plan plonge le lecteur dans l’obscurité puisque la couleur noire domine. Puis, comme une barrière, une haie verdoyante et dense fait barrage à un éventuel aventurier qui voudrait atteindre cette demeure ou ces demeures mitoyennes.

Je suspecte un problème entre voisins, dans une banlieue pavillonnaire.

Le ciel est orageux et menaçant. La haine se profile…

Le titre « Derrière la haine » sous-entend que d’autres sentiments existent derrière cette querelle de personnes. Reste à savoir si ces sentiments ne seraient pas plus noirs encore que la haine : la vengeance ? la terreur ? la trahison ?

Je me plonge dans ce roman avec plaisir… Je suis impatiente de redécouvrir l’écriture de Barbara ABEL.

Résumé de l’éditeur :

D’un côté il y a Tiphaine et Sylvain et de l’autre il y a Laetitia et David. Voisins du même âge, partageant les mêmes passions et la même conception de la vie, les deux couples sont devenus inséparables et, malgré la mince cloison qui les sépare, on peut dire qu’ils vivent joyeusement les uns avec les autres. Une amitié fusionnelle tout naturellement renforcée quand deux petits garçons viennent au monde pour enchanter les maisons.

Maxime et Milo naissent la même année, grandissent ensemble, comme deux jumeaux qui le soir venu rentreraient dormir chez leurs parents respectifs. Mais ce tableau idyllique éclate violemment le jour où Miléna est témoin d’un tragique accident qui coûtera la vie au petit Maxime, le garçon de ses voisins.

Hantée par la culpabilité de n’avoir pas pu aider l’enfant et par la douleur d’avoir perdu un être qu’elle aimait comme un fils, Miléna commence à s’inventer des histoires, aveuglée par la douleur.

Tiphaine lui en veut, elle va se venger, elle projette de tuer Milo qui lui rappelle chaque jour l’enfant qu’elle a perdu. Miléna a tellement peur de perdre son enfant, de vivre ce qu’à vécu Tiphaine… La paranoïa l’isole du reste du monde et elle ne comprend pas que c’est peut-être elle qui est en train de tuer son fils, à petit feu…

Quelques petits liens :

  • Pour relire mes attentes de lecture à partir du livre L’innocence des bourreaux, cliquez ICI.
  • Pour relire mon avis détaillé sur L’innocence des bourreaux, cliquez ICI.
  • Pour redécouvrir L’innocence des bourreaux dans mon parcours de lecture, cliquez ICI.
Publicités

4 commentaires sur “Je découvre la haine et ce qu’il y a… « Derrière la haine »

Ajouter un commentaire

  1. Oooh trop cool, je viens de le terminer ! Après l’Innocence des Bourreaux ça m’étonnerait qu’il te puisse te décevoir, j’ai une préférence pour Derrière la Haine personnellement. Bonne lecture !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :