Et si j’ouvrais… le vide de nos cœurs ?


le vide de nos coeursComme un cahier presque intime, ce livre s’offre à moi.

Il est très présent sur les blogs. Je vais l’ouvrir mais je prends le temps de prendre quelques notes sur mes attentes

Que veut-il transmettre aux éventuels lecteurs ? aux flâneurs dans les librairies ? aux abonnés des bibliothèques ? La couverture interpelle.

Quel message ce roman tente-t-il de nous faire entendre alors que nos yeux se posent sur le blanc de la première page ? sur ce petit cœur rouge au centre ?

Pour quelles raisons a-t-il été écrit ? Jasmine WARGA a certainement un message à nous transmettre. Y parviendra-t-elle ? Serons-nous réceptifs au drame qui se trame derrière ces pages ?

Pourquoi l’éditeur l’a-t-il sélectionné parmi tant d’autres manuscrits ?

Ce que j’attends de ce livre à partir de la couverture : 

A priori, la couverture n’est pas très évocatrice. Pas d’illustration. Peu de couleurs. Cette couverture ne livre que peu d’indices.

C’est le titre qui nous appelle. En gros… Le vide… et nos cœurs… Le cœur de qui ? Un pluriel ? Le cœur de quelles personnes ? Je m’interroge. Je feuillette le livre. Mes yeux cherchent des mots éloquents sur la quatrième de couverture. Je parcours le résumé rapidement. Je n’aime pas connaître l’histoire avant de l’avoir lue. J’aime le mystère des premières phrases. Je reviens sur la première de couverture…

La couverture est vide. Vide d’images… Je constate la présence, néanmoins, de l’adolescente qui griffonne des cœurs et des gribouillis, en quête de réponses, à la merci de la dépression. Elle est solitaire face à l’épreuve. Seul, le lecteur, impuissant, pourra la comprendre et, s’il le désire, la suivra…

Ce que j’attends de l’histoire à partir du résumé :

RevancheJe retrouve le désarroi de ces jeunes qui vivent des drames humains. Je pense à Revanche de Cat CLARKE, roman qui m’a beaucoup marqué. Une histoire qui revient en moi comme une vague d’inlassables interrogations… Pourquoi ?

J’ai envie de comprendre les pensées de cette jeune adolescente. J’ai envie d’espérer. Je pense que ce livre apportera beaucoup d’émotions et de sentiments contradictoires. L’inévitable arrivera… Toute l’intrigue résidera dans un cheminement de 26 jours.

Ce qu’en disent les autres :

Celles et ceux qui se lancent dans ce roman ont décidé de souffrir aux côtés d’Aysel. Ils s’attendent au drame. Ils veulent comprendre.

Je pense que cette histoire est racontée posément, au vue des critiques positives que j’ai découvertes : sans mélodrame.

A mon tour, à présent…

Résumé de l’éditeur :

À 16 ans, Aysel n’a qu’une obsession : planifier sa propre mort à la perfection.

Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l’évitent, et son père responsable de l’accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n’est pas sûre d’y arriver seule. C’est alors qu’elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c’est FrozenRobot, alias Roman, victime d’une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu.

Aysel et Roman n’ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu’il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n’est pas du genre facile à persuader…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :