Pourquoi suis-je passée à côté du Puits des mémoires ? Je ne comprends pas…


le puits des mémoires 1

Je vais écrire une chronique qui me gêne et qui ne me va pas.

Je n’avance pas dans ma lecture, je peine et je ne suis pas du tout emballée ! Pourtant ce livre a (avait) tous les atouts pour me fasciner.

Cela faisait plusieurs semaines que Le puits des mémoires était dans ma pile de livres à lire. Il m’intriguait, il me fascinait, il m’était conseillé plus ou moins explicitement. J’étais persuadée que c’était LE livre à lire.

Ce que je pense de l’intrigue : 

Ça partait plutôt bien, voire très bien avec un résumé riche en promesses. Trois prisonniers dans un chariot, tous amnésiques, dans un lieu isolé et montagneux. Magnifique début d’intrigue ! Le réveil de ces trois personnages est fascinant et étonnant. L’ambiance est posée et rapidement les questions, dans mon esprit, s’enchaînent. L’auteur, Gabriel KATZ, sème ses premiers indices. Un délice!

Je suis vite absorbée par le destin de ces étranges êtres. Puis la quête démarre. Ces êtres sont vite convoités par de mystérieux soldats. Une grande partie du tome 1 présente leur cheminement à travers un royaume plus ou moins hostile. On nous entraîne d’une région à un village, vers une plus grande ville, d’aventures en aventures et l’ensemble est très bien narré. Les fugitifs font des rencontres intéressantes mais ces rencontres sont vite abandonnés (parfois à leur triste sort…). Je suppose que les tomes suivants expliquent et reviennent sur ces rencontres non abouties.

Ces trois prisonniers sont traqués « assez gentiment » et l’auteur leur laisse le temps de découvrir le monde avant de les mettre dans de plus grosses difficultés. La chasse à l’homme ne me semble pas leur première préoccupation. Ils ne sont pas torturés outre mesure par leur mémoire inexistante. Ils vivent paisiblement ce voyage sans but précis. Ils seraient même tentés de s’installer…

Je suis transportée, au fil des pages, d’un lieu à un autre, comme si je faisais des sauts de puce. Mais, sans fil conducteur explicitement écrit, j’ai l’impression que le narrateur me fait perdre la trace de ces hommes et veut me troubler et me semer. Marché réussi… Je ne sais plus ce que j’attends de ce scénario…

Ce que je pense de la plume de l’auteur :

L’écriture de Gabriel KATZ est agréable, subtile et riche. Ses descriptions sont précises. Il crée un monde précis, un environnement moyenâgeux où la magie a bien sa place. Le vocabulaire est recherché. On n’a pas affaire à une écriture pauvre et démunie d’attraits. Bien au contraire. Le lecteur est transporté d’un contexte vers un autre, d’une personnalité à un caractère bien déterminé. L’ensemble est réfléchi et bien construit. L’auteur joue aussi avec l’humour. C’est agréable et léger.

Ce que je pense des personnages :

Ses personnages sont tous les trois différents. Ils ont des esprits fins et des caractères bien trempés, chacun à leur manière. Mais je regrette cette « positive attitude » et un manque de questionnement quant à leur passé. Ce sont des gens joyeux, heureux de vivre, états d’esprit qui ne correspondent pas à ma représentation de leur situation.

Tant d’éloges et pourquoi je n’adhère pas à ce Fantasy ?

Cela reste assez flou et mystérieux pour moi car, je note dans la forme, plein de bons côtés.

Par contre, le fond ne respecte pas tout à fait mes attentes. Je souhaitais une traque angoissante, un monde noir, un questionnement insupportable. Ma lecture se confronte à un monde joyeux, jovial où les personnages frôlent le bonheur… J’avais trop envie d’avoir peur à leur place. Je désirais avoir des montées d’adrénaline en me cachant avec eux… J’ai demandé à ce roman des sentiments que l’auteur ne développe pas. Pourtant, son choix est judicieux car de très nombreux lecteurs sont positifs : il obtient des avis super élogieux.

En bref : Je suis donc juste passée à côté de ce roman car mon état d’esprit était différent ces jours-ci… Cela ne doit rien enlever aux qualités de cette histoire et de ce livre.

Mon évaluation : ♥ ♥

Publicités

4 commentaires sur “Pourquoi suis-je passée à côté du Puits des mémoires ? Je ne comprends pas…

Ajouter un commentaire

  1. Dommage que tu sois passé à côté de ce livre, mais j’avais aussi effectivement remarqué que la traque était surtout présente dans le titre du livre à défaut de l’être dans le récit! Perso, j’ai trouvé que ça se débloquait bien au deuxième tome que j’ai beaucoup plus apprécié. Je n’ai pas encore lu le troisième tome mais j’ai hâte 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :