J’aime découvrir les secrets de Sue MONK KIDD…


attentes de lecture

Je viens de terminer La Maladroite d’Alexandre SEURAT et je me retrouve dans un roman, auprès d’une jeune fille dont le père est brutal, dans une société raciste… est-ce le hasard ?

le secret des abeillesCe livre m’attirait depuis longtemps. La plume de cette auteure me charme, alors me voilà avec son roman dans les mains. Je l’ai… Je le tiens, je ne le lâcherai pas !

Ce n’est pas cette couverture que j’ai sous les yeux mais l’esprit de l’illustration est identique.

La couverture m’indique que la jeune héroïne va découvrir un monde que je ne connais pas du tout : les abeilles. Ce monde rural va la protéger de la brutalité.

Les mains enfantines sont une offrande. Au centre, comme un cadeau, un morceau de l’essaim…

Pourquoi un secret ? Je pense que le secret est lié au père et au décès de la mère. Je suppose que ce sera le fil conducteur. Sue MONK KIDD dépeint toujours des sentiments nobles sur fond de quête des droits, de ségrégation, de combats moraux… J’aime à découvrir le tableau qu’elle nous offre. Je suis impatiente de découvrir cette histoire.

Résumé de l’éditeur :  » Nous vivions pour le miel. Nous en avalions une cuillerée le matin pour nous réveiller et une autre le soir pour nous aider à dormir. Nous en prenions à chaque repas pour apaiser notre esprit, nous donner du tonus et prévenir les maladies mortelles.  »

En 1964, Lily a quatorze ans et vit en Caroline-du-Sud avec son père, un homme brutal, et Rosaleen, sa nourrice noire. Le décès de sa mère dans d’obscures conditions la hante. Lorsque Rosaleen se fait molester par des Blancs, Lily décide de fuir avec elle cette vie de douleurs et de mensonges. Elles trouvent refuge chez les sœurs Boatwright, trois apicultrices tendres et généreuses dont l’emblème est une Vierge noire. À leurs côtés, Lily va être initiée à la pratique quasi mystique de l’apiculture, à l’affection, à l’amour et à la tolérance.

Sue Monk Kidd signe ici un roman touchant sur une époque où le racisme faisait force de loi, sur la magie de la nature et de la vie, et la puissance de l’amour maternel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :