La floraison : morte de plaisir ! Premier tome savoureux et exquis…


Mon avis copie

Rose Morte est un roman qui se démarque des autres. Il commence par une situation historique (les guerres de religions) et devient fantastique pour des événements étranges liés à des meurtres horribles et improbables.

L’héroïne, Eileen ou Rose, n’est en effet pas ordinaire : son tempérament, son âge, son engagement. On est loin de l’adolescente au sortir de l’enfance qui découvre la société, obstinée et intrépide. Cette personnalité féminine est intéressante et attachante. Elle est plongée dans un complot dont les conséquences se dévoilent au fil des pages, plongeant le lecteur dans des interrogations grandissantes quant aux causes.

Rose Morte 1Le prologue, dès les premières lignes du livre, suscite mon intérêt. Je trouve la situation mystérieuse, précieuse et elle fait naître en moi une motivation croissante face à l’intrigue de ce livre.

Les événements s’ajoutent les uns aux autres provocant surprises et un feu de curiosité. Je suis scotchée dans mon canapé. Je veux aller plus loin dans ce récit, découvrir encore ce monde qui est admirablement décrit. L’auteure, Céline LANDRESSIE nous livre précisément le contexte social : l’insécurité, la religion catholique, les tensions avec les protestants. Dans ce premier tome, le décor est planté efficacement.

Si la rencontre de Rose et de l’attirant Comte de Janlys est rapidement évoqué, ce n’est pas la priorité du début de ce livre. Elle est là, sous jacente… elle nous questionne. Je ne peux m’empêcher d’imaginer la suivante, impatiente et inquiète. Sera-t-elle à la hauteur de mes espérances sans niaiserie, pertinente et exceptionnelle ? La narratrice, neutre, fait durer le plaisir, notre plaisir. Ah… l’attente ! Ce livre est agréable et plaisant.

La relation entre les deux personnages et personnalités ne manquent pas de piquant. Passion se mêle à des questionnements, découvertes riment avec inquiétude et affirmation de soi. J’aime ce jeu d’interrogations. Je me délecte de ces devenirs livrés avec parcimonie, implicite et lenteur. Des jeux de rôles embrouillés par l’arrivée du frère et de groupes particulièrement inquiétants...

J’apprécie ce monde et cette histoire hors du commun. L’ensemble est bien équilibré. Entre romance, mystère et fantastique, la potion est magique. Les ingrédients sont sortis du chapeau de l’auteure qui manie l’imaginaire et le réel avec expertise, pour une lecture fluide et prenante.

Vous l’aurez compris : j’ai succombé au charme de ce livre, de ses personnages principaux comme secondaires, de ce paysage ravagé par les complots, les mystères et les combats de croyances. Le côté fantastique est en effet bien tardif à se mêler à cette étrange réalité. Il ne fait qu’accentuer mon intérêt pour cette saga. Le premier tome est un coup de cœur. Je vais immédiatement trouver le second tome et me jeter à corps et à esprit perdus dans les aventures de Rose Morte.

La découverte de cette série est une surprise pour moi qui me lassais du côté fictif et imaginaire, même si je l’espérais énormément… Elle fait battre activement mon cœur !

Merci à l’auteure pour ces retrouvailles émoustillantes avec le monde irréel!

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ COUP de CŒUR !!

Publicités

6 commentaires sur “La floraison : morte de plaisir ! Premier tome savoureux et exquis…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :