Une romance intrigante par le nom du personnage principal…

attentes de lecture

Je commence le livre romancé de Fiona McINTOSH la rose et la tour.

La rose et la tourJe pourrais vous décrire la couverture mais ce n’est pas ce qui m’attire dans ce livre.

Cette jolie blonde sortie des temps lointains, drapée d’un tartan, sur fond de paysages écossais surmonté d’un château médiéval ancien ne m’inspire pas vraiment. Ce n’est pas le genre de couverture qui m’incite à la lecture. Ni le titre, d’ailleurs. Une rose… c’est assez banal. J’ai même lu Rose, tout simplement, la première fois. Cela ne m’avait pas gênée. Une tour… oui, bien sûr puisqu’on la voit au troisième plan. Tout cela est assez commun et ne devrait pas engendrer beaucoup d’interrogations quant à ma lecture à venir.

Mais pourquoi donc avais-je noté ce livre dans un coin de ma tête ?

En tournant les premières pages, mon esprit s’est mis « en boucle ». D’abord le prologueUn certain William Maxwell devenant bourreau. Voilà qui me paraît mieux et même inquiétant. Lui-même est assez vulnérable et surpris.

Je passe au premier chapitre, sans vous livrer de détails. J’ai donc voyagé dans l’espace, passant de Londres à l’Ecosse, la même année (1715) dans les mois d’été. Je relis la page une fois et une fois encore… Je fais des retours en arrière pour me remémorer l’année du prologue. Mais c’est peine perdue… je suis moi-même égarée. On retrouve un William Maxwell, comte, dans une tour avec sa charmante épouse. Il devrait partir au combat en cette même année, 1715.

Deuxième chapitre… et là, je ne comprends plus! Encore un Will Maxwell dans les années contemporaines ! Une demande en mariage et l’histoire se révèle mystérieuse et agréable… Ce saut dans les époques n’est pas sans me rappeler Outlander que j’avais beaucoup aimé de Diana GABALDON.

Ces trois hommes seraient-ils un même et unique homme traversant le temps et les lieux ? Voilà qui est très intrigant pour moi et j’attends d’en savoir plus… Ma lecture se complète de questions. La machine est mise en marche : je veux connaître le lien entre ces trois lieux et ces temps, ces fameux « William Maxwell » et leur fiancée ou femme (j’hésite à écrire des pluriels…).

Je vous livre le résumé et je le découvre en même temps que vous…

Résumé de l’éditeur : En 1715, le comte de Nithsdale rejoint la rébellion jacobite écossaise. Accusé de trahison, il est arrêté et attend la peine capitale, emprisonné à la Tour de Londres.

En 1978, Jane Granger se fiance avec Will, un descendant des Nithsdales, et est assaillie par le doute. Lorsque Will tombe dans le coma, Jane fait le serment de le sauver. Par un curieux coup du sort, elle se retrouve plongée au cœur du XVIIIe siècle et est convaincue que Will se réveillera si elle libère le comte. Mais elle rencontre alors un séduisant noble qui peut bouleverser sa vie dans le passé comme dans le futur…

Bonne lecture !