Enfin mes débuts avec Oliver PERU !


PeruConnaissez-vous cet homme ? J’aurais pu vous écrire « cet écrivain« … mais aussi dessinateur de bandes dessinées ou… et scénariste. C’est un homme à multiples facettes. Il a fait ses preuves dans de nombreux domaines (littéraires en particulier). Il a du talent, c’est certain. Ses compétences sont nombreuses et cela profite à ses romans…

Son nom est Oliver (Olivier) PERU.

Me voilà donc avec son roman Martyrs entre les mains. Je vous livre aujourd’hui mes attentes de lecture.

Martyrs 1Martyrs est un roman de fantasy… de science-fiction. Je m’attends donc à la création d’un monde fictif, complet et complexe. Oliver PERU ne doit pas manquer d’imagination. Il sait créer avec les mots des mondes irréels mais cohérents. Il les dessine dans ses nombreuses BD, telles Zombies, Elfes… Je ne lis pas de BD mais je reconnais que les illustrations de couvertures ne manquent pas de qualités et me séduisent.

Cela fait des mois que cet auteur me fait de l’œil.

La couverture me fait l’effet d’un retour dans une époque ancienne, moyenâgeuse. L’homme a comme une armure ou une cotte de maille. Les bannières d’un seigneur volent dans les décombres d’une cité que l’on croirait détruite, fumante, dévastée… Comme sur d’autres couvertures, l’homme contemple la ville, un peu surélevé, en retrait… Qui est l’auteur de cette destruction ?

C’est ainsi que débute l’histoire.

Les premières lignes évoquent un assassin. Un assassin, des victimes et des proies. Cela fait vite l’effet d’une traque et je me demande qui sont les martyrs ?

Si l’oeuvre d’Oliver PERU promet quelques violences, des combats, il laisse entrevoir une romance puisque, dans ses bras, une femme l’accompagne dans sa contemplation. L’épée à la main, ce guerrier aurait-il une âme ? Son esprit ne serait-il que conquérant, vengeur ou seulement meurtrier ? Dans le résumé, il est accompagné de son frère et tous deux sont des assassins.

Noir… ce roman le promet. Sanglant, je l’imagine. Ne laissant aucun répit, aucun chemin si ce n’est celui de la souffrance et du martyre… Mais pourquoi ? Même s’ils sont traqués comme l’étaient leurs pères auparavant, je ne vois pas encore quels seront leurs choix possibles. Quelles alternatives se proposent à eux ? Pourquoi ces choix feront-ils d’eux des martyrs ? Le terme est fort

Résumé de l’éditeur : Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent clans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :