Une vue anticipée sur Justine CAIZERGUES

Vous souvenez-vous de mon avis sur Jules de Didier VAN CAUWELAERT (Cliquez ICI) ?

Suite à cette chronique, on m’avait adressé un petit message et posté un grand conseil : celui de lire Une vue à deux de Justine CAIZERGUES (Cliquez ICI).

 

Justine CAIZERGUES, l’auteure, m’a demandée ce que je pensais de son roman… Une première pour moi : le fait d’être contactée et la demande de ma critique… Je prends donc cette activité à cœur. Voici, en premier, mes attentes de lecture.

attentes de lecture

Qu’attendais-je d’un roman sur la cécité visuelle ? Quelles sont mes attentes lorsque j’achète un livre tels que ces deux-là ?

Une part de moi veut découvrir un handicap qui est rarement traité dans les romans pour adultes. J’ai lu, pour des enfants, l’histoire de Louis Braille, j’ai aussi sensibilisé des jeunes sur la difficulté à vivre lorsqu’on est différents. Mais en fait, je ne connais pas vraiment cette situation…

On imagine tous comment on se déplacerait si nos yeux ne fonctionnaient plus. Qui n’a pas fermé les paupières quelques instants en marchant sur un trottoir ? Qui n’a pas éteint la lumière pour se déplacer dans sa chambre ? Qui n’a pas utilisé ses doigts pour découvrir un objet mystérieux sur une table ? Qui n’a pas joué à Colin Maillard ?

Mais toutes ces mises en situation sont-elles un pâle reflet de la vie des mal-voyants ? Je le pense… malheureusement.

En ouvrant le livre de Justine CAIZERGUES, je pense être touchée. Les avis que j’avais lus sur les blogs, sur les sites de livres, vantaient l’émotion de l’expérience de Marion.

Je crois cerner l’histoire et le drame qui se jouent. Je pense connaître cet être qui devrait la ramener à la vie.

Ce que j’attends, c’est une écriture envoûtante, subtile et charmeuse. J’aimerais ressentir, au plus profond de son âme, la détresse de cette jeune femme, sa combativité, son amour de la vie…

La tâche sera délicate pour ce livre qui fait suite à Toute la lumière que nous ne pouvons voir d’Anthony DOERR, qui fait suite à Jules et à mon avis très mitigé…

J’espère de tout cœur être une lectrice convaincue et admirative.

Résumé de l’éditeur :

Marion est une jeune femme à laquelle tout sourit : son fiancé vient de la demander en mariage, son métier d’opticienne l’épanouit pleinement et sa famille l’entoure de beaucoup d’affection.

Mais soudain, elle perd la vue au détour d’une rue. Ce jour-là, ce n’est pas seulement sa rétine qui l’abandonne, c’est également toute sa joie de vivre et une partie de ses certitudes. Pas à pas, elle va tenter de se reconstruire, aidée par un être sur lequel elle n’aurait jamais parié.

2 commentaires sur “Une vue anticipée sur Justine CAIZERGUES

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :