Lecture à l’aveugle : le livre perdu des sortilèges


C’est rare : j’ai ouvert un livre, à l’aveugle, sans connaître le résumé, sans m’attarder sur la couverture, juste parce que j’ai eu un coup de cœur en lisant la chronique de Laura Darcy, sur son blog Les tribulations d’une accro à la lecture (CLIQUEZ ICI).

Un livre envoûtant ? ni une, ni deux… je suis convaincue et je débute ma lecture, ravie.

Voici mes attentes de lecture

attentes de lecture

Le livre perdu

Laura Darcy et son blog m’interpellent en évoquant un univers unique, fantastique et riche, « créé de A à Z ». Cela m’évoque un autre livre La passe-miroir… J’aime beaucoup la création et l’imagination dans la littérature. Raconter et élaborer des contextes qu’on ne trouve nulle part ailleurs ou très rarement me contente beaucoup.

J’ai déjà l’esprit en alerte… Cela me donne une deuxième tentation pour entrer dans ce livre.

Et puis, il y a (je cite) cette « relation indescriptible » emprunte de « respect«  entre les deux héros qui poursuit son cheminement en moi et qui me permet d’affirmer : ce livre est pour moi ! Et si cette union se concrétise entre une sorcière moderne et un vampire… alors, là, inutile d’insister. Je ne résiste pas plus longtemps pour trouver ce roman et pour me plonger dans les premiers chapitres.

La couverture du livre perdu des sortilèges est comme une sortie d’un monde obscur et broussailleux vers un univers plus clair et quelque peu gothique (je crois percevoir des toits d’églises et de cathédrales). La silhouette de cette femme, certainement la sorcière, est encore dans l’ombre mais marche vers ce nouveau monde.

Le titre parle d’un livre, d’une perte et de magie. Quelques lignes appellent le futur lecteur : « Au commencement étaient la peur et le désir« . Ceci est une jolie entrée en la matière… Peur et désir, deux promesses mignonnes et intrigantes. Tous ces ingrédients pour créer le mystère et la tentation…

J’ai rarement vu ce livre sur les blogs. Peut-être le connaissez-vous ? L’avez-vous déjà lu et aimé ? Il est nouveau pour moi…

Voici le résumé de l’éditeur :

Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont. Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au coeur de la tourmente.

Deborah Harkness est professeur à l’université de Californie du Sud. Best-seller international, Le Livre perdu des sortilèges est en cours d’adaptation cinématographique. Premier roman de l’auteur, il mêle avec brio passion et sensualité, réalisme et fantastique, quête ésotérique et suspense.

Prochainement, mon avis

A bientôt.

A LA PAGE DES LIVRES

 

Publicités

4 commentaires sur “Lecture à l’aveugle : le livre perdu des sortilèges

Ajouter un commentaire

  1. Je l’ai découvert totalement au hasard et j’ai carrément accroché !
    C’est peut-être un peu trop descriptif parfois mais je n’ai pas vu passer ce gros pavé, ni le tome 2 d’ailleurs.
    Et Matthew le vampire est top top top !! =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :