Une couverture assez sublime, non ?


Si je vous évoque un titre dont j’ignorais la signification… peut-être à consonance latine ? Si je vous dessine un corps de femme somptueux ? Un corps nu, arrondi sur lui-même ? Un corps fin, parfait, prostré ? Une illustration en noir et blanc ?

Pensez-vous à un livre en particulier ? Voici mes attentes de lecture… et ma nouvelle découverte.

attentes de lecture

Habeas Corpus de Victor BOISSEL est un livre intrigant que je découvre avec vous. Sa couverture est sublime. Le corps féminin est magnifique; il frôle la perfection.

J’ai entrepris quelques recherches pour donner du sens à ce titre troublant…  Habeas Corpus. Ce titre énonce une liberté fondamentale, celle de ne pas être emprisonné sans jugement. Toute personne arrêtée a le droit de savoir pourquoi elle est arrêtée et de quoi elle est accusée…

Habeas CorpusJe cherche le lien entre ce droit et cette femme, nue, posée, telle une statue livrée aux regards. Le mouvement est parfait, la position sculptée avec précision et réflexion. On sent la main d’un maître ou de l’artiste, puissant, trafiquant le réel pour créer un objet rare, éternel. Cette femme est modelée et imprimée dans le temps…

Victor BOISSEL a enregistré une bande annonce. Je vous invite à l’écouter et à entrer dans son livre (CLIQUEZ ICI). Sa voix est poignante, mystérieuse. On sent la tension dans le récit et le fond sonore. On imagine le pire pour cette dystopie puisque la perfection a un prix

Je suis sûre, en ouvrant ce livre, que l’écriture sera recherchée. Les mots choisis pour la bande annonce sont déjà précis, les phrases rythmées.

C’est la première fois que dystopie rimera, pour moi, avec intrigue policière, meurtres, droits et fonctionnaire et plongée dans un contexte judiciaire.

Au cœur de ce monde idéal, un homme, Edgaar Finker. Il va se retrouver confronter à une anomalie… Cet homme va devoir remettre en cause le fonctionnement impeccable de la société dans laquelle il évolue puisqu’un meurtre va entraver sa route. Cet événement est impensable, ici… et pourtant !

Dans ce roman, qu’est-ce qui va légitimer ce crime alors que tout est orchestré parfaitement ? Ce fonctionnaire, immanquablement droit et obéissant, va-t-il faire une entorse aux règles et aux lois ? Au nom de quoi ? Sa quête sera-t-elle légitime et justifiable ? Sera-t-il question d’une femme ? De sa propre liberté ? De sa réflexion quant aux droits des présumés coupables ? Et si ce monde est extraordinairement parfait, pourquoi emprisonnerait-on sans explication ? Qui serait l’auteur d’une telle entrave ? Pourquoi ?

Nous avons peu d’indices, avant la lecture, pour suspecter une piste… C’est ce qui suscite mon intérêt. Un résumé sobre, une entrée en la matière intéressante, des interrogations actuelles sur la beauté, l’esthétique et la jeunesse, un univers lisse, magnifique, superficiel (peut-être ?) et tellement original…

Je suis définitivement intriguée par ce roman différent : il est questionnant, interrogeant et intrigant. Alors… sera-t-il, lui aussi, parfait ?

Bonne découverte à toutes et à tous. A bientôt pour confronter nos avis.

Merci à l’auteur de sa confiance et de sa gentillesse.

Résumé de l’éditeur : 

La jeunesse et la beauté, deux richesses qui d’ordinaire ne font que se dissoudre dans le temps. Mais dans le monde où vit Edgaar Finker, la jeunesse et la beauté forment la monnaie avec laquelle on rémunère ceux qui accomplissent de grandes choses. Un monde idéal, à bien des égards, un monde sans pauvreté, ni crime, ni police, un monde où le bonheur du plus grand nombre est la préoccupation de chaque instant.

Or un jour une main meurtrière frappe et une victime tombe. L’impensable est commis. Un meurtre. Il n’existe ni méthode ni institution pour l’élucider. Edgaar Finker, le fonctionnaire qui a découvert le corps, se voit chargé de l’enquête. Il s’engouffre alors dans un dédale d’aventures qui lui révéleront les entrailles d’un monde à la plastique irréprochable.

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur “Une couverture assez sublime, non ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :