Secrets, dissimulations et quiproquos… ?

Le piège du silence de Rachel ABBOTT est un roman que j’ai sélectionné pour mon Time to Choose d’avril. Je l’ai lu. Je vous donne mon avis

Mon avis copie

Le prologue commence par la séquestration de deux fillettes. Qui sont-elles ? Qui est l’homme qui grogne derrière la porte ? Que fait la mère ?

Je m’attends rapidement à une traque haletante et, inévitablement, à la révélation de Le piège du silencesecrets douloureux, induit par le titre. Le passé va se dévoiler terrible et immonde. Qui seront les victimes ? Qui seront les bourreaux ?

Ce roman est une suite de dissimulations dont les personnages s’arrangent, tant sur le point sentimental que sur la part de vie publique. Chaque acteur est soupçonné de cacher son passé (lointain ou proche) à la communauté, pourtant tous sont liés affectivement. Ils sont amis et voisins. Ils se côtoient depuis des années. Les non-dits sont présents, pesants et lourds.

L’auteure nous fait naviguer selon le point de vue principal d’Ellie et de Léo, toutes deux sœurs. Leur caractère et leur personnalité diffèrent. Elles ont un lien au père personnel qui tient au vécu surprenant qu’elles ont avec leur géniteur. L’intrigue repose sur ce problème-là.

Autour, ce sont leur vie intime, les couples plus ou moins assortis, plus ou moins respectueux et épris l’un de l’autre. J’ai aimé l’écriture de l’écrivaine qui nous berce dans une atmosphère quasi romantique, une plume assez « féminine », et maintient son suspense alors que nous ne sommes que de simples spectateurs de son film couché sur papier. Les scènes s’arrêtent au moment où nous pourrions en savoir plus… C’est un procédé que nous connaissons dans le cinéma. Le mystère est donc… entier jusqu’aux dernières pages…

Pourtant, toutes ces cachotteries qui emmêlent et complexifient les relations autant que nos premiers jugements sont des dissimulations sans grandes importances au premier abord. Je les qualifierai de légitimes (dans ces conditions) et de petits mensonges ou arrangements de la vérité… La question de l’auteure est la suivante : doit-on les enfouir secrètement ou doit-on les libérer pour faire taire sa mauvaise conscience ?

Ce que je conclurai rapidement, c’est que ces silences deviennent des quiproquos qui enveniment les relations et qui donnent la matière de ce roman.

Le dénouement est surprenant (le lien victime – bourreau) mais pas si explosif, comme je m’y attendais… On oublie quelque peu la séquestration. C’est dommage, c’est ce qui m’intriguait le plus dans cette histoire.

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥

En bref :

  • Voici un roman qui m’a accrochée et tenue par son écriture et l‘alternance des points de vue de ces deux femmes différentes mais liées par le sang par un père absent et disparu.
  • La suspicion n’est pas des plus poignantes mais les situations décrites, notamment celles révélées à Léo, sont plus interpellatrices que d’autres.
  • La chute n’est pas assez développée à mon goût. Elle solde rapidement le récit. Tout est finalement expliqué et lié aux étranges événements décrits.
  • A mon goût, ce ne sera pas le Thriller de mon blog mais une lecture sympathique.

A bientôt pour d’autres lectures !

A la page des livres.

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :