Premières lignes… commentées ! Qu’est-ce qu’elles m’inspirent ?


tout est sous contrôleMa Lecturothèque, CLIQUEZ ici, nous propose un rendez-vous que je reprends ici en couplant son idée avec mes attentes de lecture.

Je découvre le roman de Sophie HENRIONNET, tout est sous contrôle. J’ai très envie de vous livrer les premières lignes et de vous les commenter en vous proposant des idées qu’elles m’inspirent. Bonne découverte !

Voici la dédicace à Clothilde… Le roman commence ainsi :

En arrivant dans le couloir, je frissonnai. Il me fallait faire au plus vite. Pressant encore un peu plus le pas, je trouvai du premier coup la porte qui donnait à l’escalier et entrepris l’ascension des trois étages.

Le personnage burlesque de la couverture est omniprésent dans mon esprit. Cette jeune femme semble gauche. Sa maladresse laisse prévoir une situation amusante… Pourquoi grimpe-t-elle les marches de cet immeuble ? Vers quelle catastrophe se dirige-t-elle ? Elle frisonne : de froid ? de peur ? d’excitation ?

Je vous laisse découvrir la suite… Là, tout se précise !

Je crus d’abord qu’un chewing-gum s’était collé sous ma chaussure, continuai de progresser dans l’escalier, puis manquai de glisser. Vacillante, je me rattrapai à…

Voici la première page que je dois tourner. J’anticipe la chute monumentale qui l’attend à la ligne suivante. Dans quels bras va-t-elle se retrouver ? J’imagine un être charmant qui la secoure… Continuons !

… à la main courante, et, mue, par mon élan, gravis les deux dernières marches avant le prochain palier.

Ah oui ? Juste une rampe pour l’objet du sauvetage ?!? Je suis déstabilisée… Pas de dégringolade ? Pas de beau sauveur ?

C’est alors que je la vis. Aussi jolie que dans mes souvenirs de lycée.

Les cheveux tellement soyeux qu’on aurait dit une perruque. Le grain de peau magnifié par la semi-obscurité. Des cils longs et aussi épais que des bambous ourlaient ses yeux de biche. Non vraiment, depuis toutes ces années, Bianca avait superbement vieilli…

Ah ! C’était donc ça ! La rencontre avec la nouvelle amie de son ex… ? Une belle plante, si parfaite que ses qualités sont presque grossières : la perruque, les cils en bambous, la vieillesse… Elle était belle et comme nous toutes, elle a perdu de sa superbe !

Cependant, le sang encadrait son visage, ainsi que l’angle que sa tête formait avec son cou, donnait à l’ensemble quelque chose de… plutôt perturbant.

Oui, très perturbant ! Ce sang, cette colonne vertébrale… J’imaginais rire du temps qui fait son œuvre sur les plus belles femmes… mais là ! Ca me coupe le souffle. Je n’ai plus envie de ricaner. Je ne sais plus si cette lecture sera dans le dérisoire ou dans le sérieux et le tragique. Pauvre Bianca !

Dans quelles aventures Olympe a-t-elle nous conduire ?

J’ouvre le premier chapitre… Je découvre le personnage haut en couleurs : une drôle de personnalité, une situation professionnelle peu commune, une rencontre qui tourne à la catastrophe, des amis et une famille aussi burlesques et attachant que notre héroïne… Vivement la suite !

Bonne lecture à mes côtés. A très bientôt pour mon avis !

A la page des livres.

 

Publicités

Un commentaire sur “Premières lignes… commentées ! Qu’est-ce qu’elles m’inspirent ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :