Christmas Crush pour le Challenge Cold Winter


J’étais emballée. J’étais prête à ne pas prendre ma lecture au sérieux. J’ai commencé Christmas Crush de Caroline TILLMAN juste après mon coup de cœur pour la douce caresse d’un vent d’hiver de Sarah MORGAN. Il faut que j’évite la comparaison… seulement…

christmas-crush

flocons-de-neigeJ’accueille Caroline TILLMAN dans mon Challenge Cold Winter (cliquez ici) sur un coup de tête. J’avais envie de légèreté.

Mais… (il y a un « MAIS » !)… l’écriture de cette auteure m’a un petit peu déroutée et gênée. Son style est direct. Je me sens très peu en empathie avec sa plume qui manque, selon moi de puissance et de poésie.

L’histoire est, somme toute, assez traditionnelle et assez convenue. Les surprises ne sont pas au rendez-vous. La rencontre de « la mégère » et « M. Iceberg », si elle est fracassante, je l’ai déjà lue et relue plusieurs fois. Mais, dans cette période festive, personne n’ignore que les rediffusions sont nombreuses et qu’elles nous apportent notre lot de plaisir !

Alors que puis-je reprocher à cette romance ?

Si la première partie du roman m’apporte l’amusement, la fin me paraît longue. A mi-chemin, je me demande ce que nous réserve la dizaine de chapitres qui me reste. Les rebondissements s’ajoutent, les problématiques s’enchaînent… J’aurais aimé que cette aventure se simplifie un peu.

La colère…

Énervée, colérique, insultante, notre héroïne ne sort pas de son comportement revêche et révoltée. Elle est remontée contre son bel homme des cavernes, contre Adam, contre la sœur, contre… Tout le monde passe sous son joug. Cela me lasse. J’aime quand la colère et la stupeur se métamorphosent en un sentiment plus positif.

Abracadabra… la situation se complique toujours !

Les situations rencontrées par ce couple frôlent, à plusieurs reprises et inlassablement, les quiproquos et les mauvaises interprétations. Nos deux amoureux ne se comprennent pas beaucoup. Ils s’emmêlent dans des rôles qu’ils pourraient repousser avec intelligence. Par exemple (attention SPOILER !!! Sautez la fin de ce paragraphe pour garder le mystère intact…), le mari qui « reprend » sa femme parce que sa fille est en manque d’amour de sa mère. Elle arrive, telle une tempête, sous l’habit bien caricatural du cliché, et hop ! une autre entrave à cet amour déjà compliqué !!! Que d’embrouilles !

Des scènes érotiques qui s’empilent…

Les pauvres ! Tous les événements embarrassent Angelina et Edi. Ils entravent leurs ébats qui se multiplient sur la fin… Dommage ! J’ai zappé des paragraphes entiers qui ne m’apportaient rien. Trop, c’est trop… Je soupire !

Un aveu…

Je n’ai pas lu les deux épilogues de la fin (le premier : en diagonale et de travers !). C’était pourtant une bonne idée. Il fallait que j’en finisse avec ces deux héros que je trouve peu crédibles. Je suis sévère, certainement, car les critiques que j’ai lues, sont positives. Alors, faites-vous votre idée… et laissez-moi un petit commentaire.

Bon Challenge Cold Winter ! A bientôt.

Mon évaluation : ♥ ♥

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :