Crescendo ! La ronde des saisons de Lisa Kleypas : Secrets d’une nuit d’été


Je vais vous chroniquer cette romance à l’envers ! Oui, comme je me suis régalée à lire cette histoire, (somme toute banale en considérant le résumé), comme j’étais impatiente de poursuivre ma lecture (voire totalement subjuguée), je vais partir de ce qui est le plus ordinaire dans cette histoire pour aller vers ce qui m’a charmée irrémédiablement.

Allez ! Je tente la « chronique escalier » en cinq marches. Ça vous va ?

1ère marche : Le résumé de l’éditeur J’AI LU.

la-ronde-des-saisons-1Je vous le dévoile… Vous conviendrez qu’on ne s’attend pas à lire LE chef d’œuvre de l’année en matière de romance… Pourtant… pourtant… Je ne suis pas loin du coup de cœur !

Dénicher la perle rare dans la haute société est loin d’être facile, Annabelle Peyton le sait. Et ce n’est pas ce malotru de Simon Hunt qui aura ses chances auprès d’elle. Lui qui a osé prétendre qu’elle serait sa maîtresse ! Enrichi dans l’industrie, ce fils de boucher n’est pas un bon parti. Même s’il embrasse divinement bien…

2ème marche : Rencontre, mariage et plus…

Le prologue nous jette dans l’arène de la rencontre. Les chapitres font étal du charme de l’un et de l’autre. Toutes les scènes restent soft et charmantes. Je n’ai pas besoin de plus… La conclusion, nous la connaissons : ils se marieront. Alors que je pensais que la chute serait à ce moment, les pages nous offrent une continuité. Le roman ne s’arrête pas. Cela me surprend. Je perds le fil : et pourquoi plus ? Que devons-nous découvrir ? Lisa KLEYPAS conclue joliment son roman, même si d’autres tomes suivent. Elle va jusqu’au bout du couple, jusqu’à l’aveu ultime. C’est admirable et bienvenu !

3ème marche : Un peu de culture, quoi !

Lorsque je sors de ma PAL, une romance historique, je fais ricaner tous les amateurs d’histoire. En général, « historique » signifie (Lisons entre les lignes !) que la romance se passe à une autre époque, dans le passé. Guère plus… Et bien (oui, je ne deviendrai pas prof d’histoire, c’est sûr !)… cette histoire a un plus qui ne se découvre pas dans la première moitié du livre. Cependant, lectrices, il y a quelques informations sur l’aristocratie et la montée de la classe bourgeoise que je ne percevais pas ainsi. J’ai des images nettes d’une fonderie… Je suis assez fan d’avoir un roman un peu plus ouvert sur la période qu’il touche.

4ème marche : Autant en emporte le vent… Un peu… A la folie !

J’étais une fan du film (adolescente). J’ai dû le regarder plus de quinze fois. J’ai lu et relu des passages des livres avec un plaisir toujours inassouvi. Je rêvais d’écrire comme Margaret Mitchell. J’adorais la description des sentiments qu’elle faisait. Secrets d’une nuit d’été a quelques caractéristiques de cette référence : la personnalité d’Annabelle et de Simon pourrait nous tromper, quelques scènes amusantes et sarcastiques ont comblé mon plaisir de ces souvenirs lointains, la relation amour argent fut intéressante, aussi…

5ème marche : Mon cœur bat un peu plus vite aujourd’hui !

Lorsqu’on lit un livre en une journée, on est forcément sous son charme. Je ne voulais pas le lâcher pour perdre le sortilège dont j’étais éprise. L’aventure s’est déroulée sous mes yeux comme un film. J’ai aimé… Beaucoup. J’en suis étonnée moi-même.

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥ ♥

Publicités

2 commentaires sur “Crescendo ! La ronde des saisons de Lisa Kleypas : Secrets d’une nuit d’été

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :