Code 93 d’Olivier NOREK


Vous connaissez l’écriture d’Olivier NOREK ? Certainement. Voici un auteur de Thrillers et policiers qui fait partie des grands.

Pour ma part, j’aime le réalisme de ses romans : la banlieue, ses travers, ses règles. Je fus sensible à Territoires (Cliquez ICI), il y a un an environ. Aujourd’hui, je pars à la conquête de Code 93. Pourquoi tout ce temps entre les deux ? C’est simple, je craignais de lire une enquête similaire. L’écart entre les deux me permettait de vivre une nouvelle aventure sans comparaison.

J’ai eu tord. Olivier NOREK sait se renouveler. L’ambiance du 93 est différente. Même s’il s’agit du même département, nous fréquentons des personnages, des voyous et des victimes d’un autre genre. Ce livre est parfait ! J’aurais pu les enchaîner.

code 93Le résumé de l’éditeur POCKET

Victor Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.
Une série de découvertes étranges – un cadavre qui refuse de mourir, un toxico victime d’autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.
Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

Touchée par son humour !

Le point positif de ce roman est avant tout la pointe d’humour et l’ironie de certaines situations touchant Victor Coste et son équipe. J’ai fortement apprécié les dialogues épicés des policiers qui font d’eux des personnages vrais. Les réparties sont amusantes et donnent vie à ce roman assez barbare et sombre.

Aimantée par le fil de l’enquête / Toujours à cent à l’heure

Les chapitres sont courts et défilent. Pas de longueurs. Par contre, un mouvement perpétuel qui me donne l’impression d’assister à un film de bonne qualité. Les actions s’enchaînent, les événements se précipitent dans la cohérence. J’ai du mal à quitter l’intrigue. Le suspense est bien conservé. Le prologue est la première pierre à l’édifice. Il me rend curieuse et avide de suivre les raisonnements des uns et des autres.

Une chute construite et intéressante

Troisième partie du livre : tout s’accélère. La « traditionnelle » enquête se dévoile violente, barbare, immonde. Les « victimes » sont punies. Le personnage faible se métamorphose en démon. Les pièces du puzzle s’imbriquent entre elles. J’ai adoré. Territoires n’est qu’une affaire bégnine dans cette intrigue. J’ai beaucoup aimé.

En bref…

Je reste fidèle à ma précédente évaluation : l’écriture et la construction des histoires d’Olivier NOREK me satisfont. Le rythme de ses chapitres est parfait ; la personnalité de ses personnages intéressante. Le côté inhumain du 9-3 s’oppose avec l’humanité de ses enquêteurs. L’apparition de Johanna dans l’équipe donne une touche humoristique aux dialogues.

Je suis même plus satisfaite de cette ambiance. J’ai eu l’impression d’une bonification dans l’écriture et dans le style de l’auteur… ou peut-être est-ce moi qui tire parfaitement partie du contexte qu’Olivier NOREK décrit parce que j’en connais un peu les ficelles, les recoins et la perfection.

A lire, sans hésiter.

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥ ♥

Publicités

2 commentaires sur “Code 93 d’Olivier NOREK

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :