Une raison d’espérer : coup de poignard et coup de cœur !


Après avoir lu La fin de l’hiver de Maude PERRIER, roman obtenu en SP par l’intermédiaire du site Simplement.pro, me voici lancée dans Une raison d’espérer du même auteure.

Autant être prévenus, lectrices et lecteurs, ce roman est destiné à un public averti mais il est, aussi et incontestablement, un énorme coup de cœur pour moi tant j’ai été captivée et touchée !

Le résumé de l’auteure (AUTO-EDITION)

 Lily est une femme maltraitée par son mari.
Depuis cette grossesse que Denis ne voulait pas.
Depuis Charlotte…
Et si en public le couple Châtelain fait rêver, derrière les portes closes, la réalité est tout autre. Non seulement Lily subit la brutalité de son mari, mais elle doit aussi supporter de vivre sans sa fille qu’elle aime pourtant désespérément.
Jusqu’à cette soirée où tout bascule, et cet accord qui conduit les époux en Australie.
A Perth, Lily fait la connaissance de Tate, un vendeur de Harley Davidson.
Son attirance pour lui est immédiate, irrésistible ; elle tourne vite à l’obsession.
La jeune femme osera-t-elle braver l’interdit ultime et tromper Denis ?
De plus en plus jaloux et possessif, celui-ci lui, ne reculera devant rien pour la garder sous son contrôle.

Ira-t-il jusqu’à commettre l’irréparable ? Lily aura-t-elle le courage de relever la tête et de l’affronter ?

Et si en Australie, la jeune femme trouvait enfin une raison d’espérer ?

Coup de poignard !

Maude PERRIER soigne les couvertures de ses livres. Celle-ci m’a fait de l’œil inévitablement. Mais derrière elle se cache un récit terrible. Pire que vous ne pouvez l’imaginer.

La première scène est immonde d’irrespect, les suivantes sont pires encore. La tension monte entre les deux époux ; l’angoisse m’a assaillie graduellement pour ne plus me lâcher. Oui, cette histoire de maltraitance conjugale est dramatique, tellement horrible et ignoble ! Maude PERRIER a les mots pour dépeindre ce tableau, moi pas. Sa plume est incisive, précise, violente. Mes yeux ne pouvaient quitter les chapitres. Il fallait que j’entrevoie une éclaircie d’espoir… 

Malgré toute l’horreur, confortée par le résumé de la quatrième de couverture, cette lueur d’espérance se résumait à Tate. Je l’ai espéré, ce biker, cet homme à l’apparence Bad Boy même si je ne suis ni attirée par les Harley, ni par les tatouages en têtes de mort. Il est arrivé dans la narration. J’ai poussé un soupir de reconnaissance à l’auteure qui mettait un terme à mes souffrances. Inutile d’évoquer celles de Lily, elles étaient sans fin. Mon répit a été de courte durée car, jusqu’au dernier chapitre, Denis, le mari, est un monstre.

Coup de cœur !

Maude PERRIER excelle dans l’art de décrire la psychologie de ses personnages. Tout est juste, inhumain, sans pitié. Pas de lassitude chez moi à aller plus loin dans ce déluge de souffrances. Dans le drame et la perversité, cette écrivaine a les phrases justes, les dialogues percutants et la petite note d’espoir qu’on attend pour sortir de cet univers cauchemardesque.

J’ai passé des moments poignants pour une narration vraie et intense. Jamais dans mon parcours de lecture, je n’avais touché cette atmosphère et cette noirceur contemporaine…

Je remercie l’auteure pour donner autant de corps et d’âme à ses protagonistes, autant d’émotions et de cœur à sa narration pour nous toucher. Entrer dans la réalité à travers le fictif et toucher du doigt ce sujet terrible furent une expérience riche et unique.

Merci pour ce service de presse. Merci de nous écrire des histoires et d’en embellir les chutes pour que je puisse rester en paix avec l’espèce humaine… Merci.

Bien livresquement.

Publicités

Un commentaire sur “Une raison d’espérer : coup de poignard et coup de cœur !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :