Malgré les bombes d’Albine TANGRE


Je termine un court roman sur la 2ème guerre mondiale, Malgré les bombes d’Albine TANGRE. 177 pages de lecture pour aborder l’amour entre un soldat allemand SS et une jeune femme juive, dans la France occupée. Une romance déjà vue et racontée ? Oui…

C’est mon premier emprunt « abonnement Kindle », ma première expérience dans une bibliothèque virtuelle.Malgré les bombes.jpg

Le résumé de l’auteure (AUTO-EDITION)

De belles histoires peuvent naître malgré les bombes. Deux êtres peuvent s’aimer malgré les frontières. Mais quand tout vous est défavorable, comment poursuivre ce qui avait si bien commencé ?
Le destin de trois générations de femmes, entre romance impossible, quête d’identité, et devoir de mémoire.

La situation initiale : le secret

Le sujet de la persécution des Juifs, la déportation, la collaboration et la résistance est un thème qui me fascine. Régulièrement, je m’abreuve de ce genre de livres (cliquez ICI).

La situation qui revient et qui est au centre est souvent celui du secret. L’enfant (adulte) retrouve une photo, un écrit, un lieu. C’est le point de départ de l’histoire.

Malgré les bombes a cette construction « assez traditionnelle ». Des journaux intimes sont retrouvés à la mort de son auteur. Les secrets se dévoilent un à un…

Je n’éprouve pas réellement de curiosité à la lecture de ce roman. Je connais les faits. Ce qui m’intéresse dans ce nouvel ouvrage, c’est l’écriture de l’auteure et comment elle s’y prend pour capter son lecteur pour me livrer cette situation insolite et dangereuse.

Le dénouement incontournable

L’écriture est assez simple. Les phrases s’alignent dans une formulation transparente, tout est rapidement livré et compréhensible. Les faits sont couchés sur le papier. J’anticipe les sentiments et les conséquences sans surprise. La narratrice des petits cahiers est mariée mais a d’une certaine façon « l’esprit libre ». Elle est amoureuse. Elle « tombe » sur un allemand humain et compréhensif. Ils se lient et il vient ce qui arrive quand deux êtres s’aiment… La suite est dramatique et tragique mais la « chance » sourit à cette femme. Si son entourage est tel qu’on l’imagine, suspicieux, jaloux, hargneux, ses proches sont bienveillants et « accompagnants ».

La chute : la naissance de l’enfant

Cette histoire est triste mais l’horreur de la guerre n’y est pas franchement inscrite. Tout est relaté avec une certaine superficialité : tout est décrit, peu de détails. On y note toute l’immoralité humaine sans la côtoyer précisément. On la touche du doigt, mais l’auteure l’évacue pour plus de douceur et de romance.

Le passé relaté, vivant, transmis…

C’est un récit qui ne me bouleverse pas mais qui a le mérite de me faire le rappel que des hommes et des femmes ont souffert. Aujourd’hui encore, certains portent les affres de cette violence sombre et immorale.

Cette enseignante contemporaine, victime de ce conflit, transmet aux jeunes adolescents son passé et celui de la mémoire collective. Son récit et celui de sa grand-mère ne sont pas la narration la plus émouvante, ni la plus puissante que j’ai lue mais elle a le mérite d’exister.

En bref…

Je connaissais à l’avance les tenants et les aboutissants de cette histoire. La construction est assez convenue : la découverte des écrits, la voix du passé, le retour au présent.

L’écriture de la narratrice est simple. Elle transcrit ce qu’on imagine : les persécutions, les jalousies et les trahisons, la collaboration, l’amour malgré les frontières et les camps, la lutte pour la survie, la compréhension d’un mari qui n’en a jamais été un… une femme qui défend bec et ongle son enfant et son amour.

Miraculeusement, malgré les violents événements, elle s’en sort. je le savais puisque les journaux intimes sont lus et transmis…

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Malgré les bombes d’Albine TANGRE

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :