Surtensions d’Olivier Norek – Un COUP de CŒUR gros comme ÇAAA !!!


Ah (soupir !) Olivier NOREK est comme le bon vin : il se bonifie au fil des livres… ou… je prends de plus en plus de plaisir à le lire et à découvrir l’univers de son personnage Victor COSTE.

Ce troisième livre, Surtensions, est un coup de cœur ! J’ai A – DO – RE ! Tout est excellent dans ce thriller.

SurtensionsLe résumé de l’éditeur POCKET

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance… 

Le prologue

On a une mise en bouche surprenante et très appétissante. Les interrogations n’attendent pas. L’aplomb de notre policier préféré, Victor COSTE, marque le danger : pour qui ? Son interlocuteur (un psy) ou pour lui-même (est-ce vraiment un meurtrier ?) ?

Déjà, j’ai envie de tourner les pages, de me jeter à corps perdu dans l’univers du 93, de ses limites, de ses excès.

L’enquêteur et sa vie personnelle

Victor COSTE mûrit, évolue pour mon plus grand plaisir. La légiste, Léa, joue son rôle. Elle est pleine d’amertume. Coste fait un bilan de vie, il est sensible, fragile, déterminé. Ces deux personnages sont vrais. J’apprécie leur problématique, leur rencontre, leur questionnement.

L’équipe de choc

Victor Coste est entouré d’amis, ses collègues. Chacun vit, s’épanouit, se questionne, se positionne. Leur solidarité est touchante. Leur relation est unique. J’aime cet univers noir et cette bulle d’amitié qui donne une humanité au récit et aux enquêtes. C’est parfait !

Les victimes / Les voyous

Les autres protagonistes ne sont ni tout noirs, ni tout blancs. Un meurtrier tue mais il m’émeut… Un autre tire et je l’approuve immoralement…

Le milieu carcéral est décrit. On souffre pour les détenus. Je comprends le malaise entre la situation précaire de ces hommes (tueurs, dealers, gardiens…) et les décisions politiques. Tous les points de vue se confrontent : celui de la justice, celui de l’exécutant, celui de la victime, celui du monstre… Ce que je lis me questionne, m’informe et tout est nuancé et complexe… comme le monde dans lequel on vit.

L’écriture : directe !

La plume d’Olivier NOREK est un pur plaisir. L’auteur joue et manipule l’humour, la dérision, l’ironie, la douleur et la souffrance, la complicité et la responsabilité avec brio. C’est un moment de lecture où les émotions et sentiments s’alternent, se percutent et se complètent. Vraiment… que du bonheur en mots !

L’évolution de la série

Je trouve les enquêtes diversifiées. Pas de spoilers, ici, mais tous les crimes et délits sont traités différemment dans les trois livres. Dans ce dernier, j’assiste à différents événements et diverses enquêtes qui vont s’entrecouper. C’est riche, c’est intéressant, c’est tout à fait prenant !

A quand le prochain ?

Olivier NOREK sait se renouveler. Il déploie un arsenal de situations, une panoplie de personnages que j’apprécie. J’ai hâte de le suivre à nouveau. Je pensais me lasser de ces enquêtes dans le département de Seine-Saint-Denis : et bien non ! Tout est nouveau… C’est un auteur incroyable !

Mon évaluation : COUP de CŒUR ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Je vous invite à relire mes chroniques et mes avis :

  • Code 93 d’Olivier NOREK : CLIQUEZ ici
  • Territoires d’Olivier NOREK : CLIQUEZ ici
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :