Un été près du lac de Heather Young : secrets de famille

Jolie couverture pour un drame lourd et oppressant. Ces deux petites filles aux apparences insouciantes nous livrent avec naïveté et innocence la vie d’un été et d’une enfance qui les marquera à jamais.

Lucy, Lilith et leur mère finiront seules, dans cette maison près du lac, accompagnées de leurs souvenirs et de ces secrets de famille dont elles n’ont jamais pu se libérer.

Le résumé de l’éditeur BELFOND

un été près du lac.jpg1935. Comme tous les ans, Lucy, Lilith et leur petite sœur Emily viennent passer l’été en famille dans leur chalet, sur les bords d’un lac du Minnesota. Mais un matin, Emily est introuvable. Qu’est-il arrivé à l’enfant de six ans ? Nul ne semble le savoir. Et alors que, fou de douleur, leur père se suicidera, Lucy, Lilith et leur mère resteront toute leur vie dans ce chalet, à attendre l’improbable retour de la petite préférée.

1999. Lucy vient de mourir, léguant le chalet et tous ses biens à sa petite nièce Justine. Un héritage qui arrive juste à temps pour la jeune femme qui doit fuir San Diego et une histoire d’amour abusive, pour mettre à l’abri ses deux filles. Mais le vieux chalet n’a rien d’une chaleureuse villégiature. La maison est isolée, bientôt prisonnière de la neige qui recouvre le Minnesota ; son seul voisin est un vieil homme bourru, probablement fou. Et alors que la jeune femme tente de transformer la lugubre bâtisse en foyer pour elle et ses filles, son aînée développe soudain une étrange obsession pour Emily, leur aïeule disparue.

Car la maison n’a pas dévoilé tous ses secrets. Là, dans les affaires laissées par Lucy, se cache un journal. Les Mémoires d’une petite fille naïve qui a laissé se dérouler un drame si terrible que, soixante ans plus tard, sa famille en porte encore la trace…

Un attrait irrésistible vers les secrets de famille

Oui, je suis une inconditionnelle des histoires relatant, tout en non-dits, les secrets d’une famille. Ceux-ci contaminent et « pourrissent » les existences et les relations. Ce roman traite avec justesse de ce thème.

Deux voix pour relater le passé et le présent libérateur. Lucy est témoin de la disparition de sa petite sœur. Elle dénonce assez naïvement, avec l’objectivité de son enfance, les relations qu’elle entretient avec son père, ses deux sœurs et sa mère. Chaque personnage a sa caractéristique psychologique et son fardeau. On découvre l’étendue du désastre familial, sachant que les secrets sont lourds, noirs et terribles.

Une plume maîtrisée et efficace

Heather YOUNG possède une écriture juste et agréable. Elle nous tient en haleine jusqu’au dénouement et jusqu’à la fin.

L’atmosphère est bien dépeinte. Les deux temps de la narration sont caractérisés avec précision. On navigue entre les étés chauds des deux jeunes sœurs et le froid hiver de Justine, descendante de Lucy et Lilith. Justine refuse l’existence qu’elle mène : le lac pourrait être son refuge et son avenir. Quant à Lucy, ce lac se révèle être son fardeau et sa punition.

Un dénouement à la hauteur de la narration

J’ai adoré être conduite sur le chemin de ces vies multiples, pressentant les drames et le poids des non-dits. Quelques pistes ont semé le trouble dans mon esprit et ma quête de vérité… J’ai été aiguillée à travers des relations humaines entretenues par des personnages complexes. L’ensemble est très bien relaté et décrit.

Je ressors de ces histoires libérée…

En bref…

Cette lecture est poignante. Elle m’a apportée beaucoup de plaisir. Elle est construite efficacement. Elle est écrite dans la qualité. Le récit est tout en psychologie et en humanité.

Les amateurs de secrets de famille devraient apprécier ce moment.

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥ ♥

Je remercie les éditions BELFOND, via le site NetGalley, pour ce service de presse que j’ai sollicité. J’apprécie votre confiance.

NetGalley

C’est une chance pour les lecteurs et les blogueurs (et pour moi) de s’ouvrir ainsi à des nouveautés, à des histoires et à des auteurs qu’on n’aurait peut-être pas rencontrés.

Bien livresquement.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :