Baad de Cédric Bannel : excellent thriller entre Kaboul et Paris

Je me souviens d’un article récent parlant du profil des flics les décrivant universellement comme des hommes (femmes) à la vie chaotique. Celui-ci a, certes un passé particulier (la guerre/ les guerres en Afghanistan) mais est parfaitement équilibré, bien plus que ses concitoyens !

J’ai bien accroché avec ce thriller, différent, dans un pays déchiré par les occupations successives et les tiraillements religieux et politiques. Baad est sans conteste un roman qui me marquera et qui figure dans mes tops !

Baad.jpgLe résumé des éditions POINTS :

À Kaboul, le Qomaandaan Kandar, ancien sniper de Massoud et patron de la brigade criminelle, enquête sur des meurtres d’enfant.

À Paris, la commissaire Nicole Laguna, chef de la Brigade nationale de Recherche des Fugitifs, est sur la trace de l’inventeur d’une nouvelle drogue de synthèse.

Deux flics qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Et pourtant…

Parlons du héros : le Qomaandaan Kandar

Je débute dans l’univers de Cédric BANNEL, l’auteur. Par contre, deux autres romans nous présentent ce snipper reconverti en flic. Il œuvre dans le Kaboul détruit, dans la capitale morcelée avec intelligence et efficacité. Pourtant ce n’est pas un super héros. C’est plutôt un homme marié qui tente de faire son job correctement, se confrontant à tous les milieux. Il a des ennemis dans sa profession. Il est espionné. Les tentatives de corruption sont fréquentes. Il s’est construit une équipe de partenaires assez peu ordinaire. Ca fonctionne très bien.

Son homologue à Paris

Pour Nicole, le cadre est différent. C’est une femme performante, la meilleure, identifiée et reconnue. Elle est aussi mariée, a deux enfants mais, pour elle, les difficultés sont autres. Elle est traquée et kidnappée, sa famille séquestrée.

La mafia, les mafias, le régime politique, les tribus, la religion.

Ce thriller nous plonge dans un contexte complexe (mais pas du tout compliqué). Différentes strates de pouvoirs nous sont relatées : les liens de la pègre, les relations personnelles, les trahisons et les vengeances du passé. Ce roman est dynamique, intéressant. Au centre, des petites filles sont retrouvées nues, poignardées, mortes dans les abords des bidonvilles de Kaboul. Deux enquêtes vont se croiser pour notre plus grand plaisir…

En bref…

Ce thriller m’a passionnée pour les milieux décrits, pour Kaboul et l’Afghanistan, pour la peur que j’ai éprouvée pour Nicole et les siens, pour ce snipper et sa femme qui sont des cibles, pour ces personnages particuliers mais attachants, pour la violence des faits et pour cette maman qui ne livrera pas sa fille aussi facilement que prévu.

Excellent moment de lecture !

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥ ♥

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :