Brenda NORVAK : Tu seras à moi ?

Ce roman entre policier et romance ne m’a pas convaincue. Voici mon avis…

La couverture est alléchante

Un homme, à l’évidence, beau… est emprisonné dans une cellule, attaché. Cette illustration est assez éloignée du contenu du livre. Première déception. Tout au moins, il faut que je précise que j’imaginais un homme capturé physiquement… Dans l’histoire de Brenda NORVAK, il ne l’est que psychologiquement.

Cet homme est un violeur !

Kalyna accuse Luke d’être son violeur. J’aurais pu avoir des doutes et bien, pas du tout ! Je ne suis pas la seule à rester froide à ce mensonge. L’enquêtrice, notre héroïne, Ava, n’émet que peu de doute. Elle est sous le charme de ce militaire dès la première rencontre. Si elle n’y croit pas, pourquoi le lecteur se ferait prendre ?!?

Kalyna, la menteuse… et la tueuse

Kalyna n’est pas bien équilibrée. Elle est victime d’un passé tortueux. Elle a des buts assez tarabiscotés. Elle est fragile psychologiquement. Elle tombe dans des comportements qui ne l’incriminent que davantage. Mais pourquoi l’affubler de tous les maux et de toutes les sournoiseries du monde ? Cette jeune femme commet tous les méfaits possibles. C’est beaucoup trop pour une seule personne !

En bref…

Vous l’avez compris : je n’ai pas franchement aimé ma lecture. En choisissant Tu seras à moi, j’avais envie d’un vrai thriller avec une pointe de romance. J’ai lu une romance dans une trame policière. Cela aurait pu fonctionner si le personnage de la « méchante » n’avait pas été si caractérisé, si elle avait été intelligente et sournoise, manipulatrice et efficace.

Dommage !

Mon évaluation : ♥ ♥

Le résumé de l’éditeur MOSAIC

Tu seras à moiPour Ava Bixby, conseillère dans une association de défense des droits des victimes, aider Kalyna Harter à confondre son violeur est une priorité absolue. Mais très vite, Ava découvre dans cette affaire de trop nombreuses zones d’ombres. Au point de douter que Kalyna est bien la victime qu’elle prétend être.
Taraudée par ses soupçons et profondément désorientée par cette histoire qui la ramène aux pires souvenirs de son passé, Ava préfère se dessaisir du dossier, même si toutes les preuves matérielles semblent confirmer le récit de Kalyna. Malgré tout, cette affaire continue de l’obséder, jour et nuit, jusqu’à la pousser à rencontrer Luke Trussell, le capitaine de l’US Air Force que Kalyna a désigné comme son agresseur, et qui risque de se retrouver bientôt derrière les barreaux.
Hélas, loin de lui rendre le sommeil, cette confrontation, aussi saisissante que troublante, se révèle des plus dangereuses pour Ava.

2 commentaires sur “Brenda NORVAK : Tu seras à moi ?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :