Les oubliés du dimanche de Valérie PERRIN

Les oubliés du dimanche, vous connaissez ? De mon côté, je découvre.

Je savais que cette histoire me plairait : un titre comme ça, ça se remarque. Un résumé comme ça, ça ne passe pas inaperçu (du moins, de mon point de vue !).

Les oubliés du dimanche parle de vieilles personnes dans une maison de retraite ; d’une jeune femme aide-soignante qui prend à cœur son rôle, qui a ses peines et ses démons ; d’un visiteur aux yeux bleus, petit-fils d’Hélène qui vit des années en arrière sur sa plage ; de je-ne-sais-plus-comment-il-s’appelle ; de la perte de l’autre, de la culpabilité et du bonheur, parfois, de l’apaisement au bout du chemin…

Les oubliés du dimanche c’est une formidable rencontre du passé et du présent, un roman multi-facettes qui nous raconte des histoires qui se croisent. Et comme le passé, c’est, en partie, la deuxième guerre mondiale et l’après-guerre, je suis fascinée.

Les expériences de chacun ne sont jamais simples, les secrets s’enfouissent, rongent et ressurgissent inexorablement, ils détruisent et ils réconcilient aussi…

Avec ce récit, je pars en quête de vérités, je me lance dans des intrigues contemporaines Les oubliés du dimanche.pnget dans les mystères des esprits vieillissants.

Les voix et les témoignages sont multiples. J’y apprends principalement, l’indulgence, le pardon et le remords qui grignote et qui contamine. Les obstacles rencontrés par les personnages font leur force et leur beauté. L’auteure, Valérie PERRIN, nous suggère une jolie galerie de portraits. C’est réussi !

Les oubliés du dimanche est un roman touchant que je découvre assez tardivement, mais que je me réservais depuis très longtemps. C’est une perle de la littérature qui restera gravée en moi car, ces histoires de familles, de vieilles personnes sages et moins sages, uniques, bonnes ou mauvaises, ont toujours besoin d’une oreille attentive pour finir leur temps… prouver qu’elles ont existé… qu’elles survivront un petit peu à travers nous…

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥ ♥

Le résumé des EDITIONS LIVRE de POCHE

Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d’apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.
À la fois drôle et mélancolique, un roman d’amours passées, présentes, inavouées… éblouissantes.

Publicités

Un commentaire sur “Les oubliés du dimanche de Valérie PERRIN

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :