Petits meurtres en héritage de Hannah DENNISON

Le résumé des éditions POCKET CITY:

Ridiculisée par la presse people, Kat Stanford abandonne son émission de télévision à succès pour se réfugier au fin fond dans la campagne anglaise. Sa mère vient d’acheter une vieille bicoque à Honeychurch, un domaine appartenant à une prestigieuse famille d’aristocrates aussi désargentés qu’excentriques.

Ah, les joies de la campagne  ! Enfin, les joies, c’est vite dit… La maison de sa mère est une véritable ruine et son voisin est bien décidé à la faire déguerpir. Et puis, à peine arrivée, Kat est plongée dans un imbroglio mystérieux  : une nurse disparaît et une domestique est retrouvée assassinée au fond du parc.

Quand elle apprend en plus que sa mère écrit des romans érotiques et que ce n’est pas du tout le hasard qui l’a conduite au domaine,  Kate se demande ce qu’elle va encore découvrir en arpentant les sombres couloirs du manoir de Honeychruch…

Que j’aime l’ambiance british ! Cette passion est toute récente pour moi. C’est grâce Julia CHAPMAN et à ses romans Rendez-vous avec… et ses Détectives du Yorkshire que je me suis découvert un réel plaisir pour les ambiances rurales, le thé (bien… trop ?… infusé… qui dans la réalité n’est pas ma tasse… de thé !) et des communautés atypiques mais attachantes.

J’ai aussi lu un roman de Anne PERRY qui nous envoie quelque cent cinquante ans dans le passé et qui met en scène des personnages issus de l’aristocratie anglaise. Le contexte est certes moins léger mais il me passionne beaucoup.

HANNAH DENNISON s’ajoute aujourd’hui à ma liste… Petits meurtres en héritage est, pour moi, une jolie continuité dans mon parcours découverte de la littérature so british.

Là aussi, j’ai affaire à une galerie de personnages bien caractérisés, à la limite de la caricature mais, qui tout compte fait, se révèlent surprenant, amusant… joliment ridicule. Kat Stanford échappe à cette caractéristique. Elle dénote dans cette atmosphère aux allures de huis clos. Elle quitte sa capitale, forte de conviction et d’assurance et retrouve sa maman (bien amochée) dans la déserte campagne anglaise. Sa mère, loin d’être irréfléchie et frivole comme on se l’imagine, s’est installée à Honeychruch, juste à côté d’un manoir qui rassemble des êtres d’un autre temps. Aristocrates et domestiques (ou employés si on a un pied dans notre monde ) se côtoient pour offrir une communauté particulière : une gouvernante, un palefrenier, une cuisinière, des liens familiaux… bref tout le monde se connaît, tous sont curieux, bavards et discrets selon la situation, coupables ou innocents… à nous, lecteurs, de dénouer les fils de l’enquête.

Il ne s’agit pas seulement de petits meurtres et d’héritage mais d’une véritable entrée dans le passé : les souvenirs, les non-dits… et vous savez à quel point je suis friande de secrets familiaux (… vous le découvrez ? J’adore…) !

Alors c’est une belle réussite pour Hannah DENNISON. Même si parfois, je me croyais dans un musée ou dans une vieille galerie de peintres ou un corridor hanté… les descriptions (sans doute un peu longues et réitérées) ont figé dans ma mémoire et dans le temps ce vieux manoir et ses habitants.

La fin de cet épisode se recentre sur notre héroïne, ancienne animatrice de télévision. Il laisse présager d’autres tomes savoureux.

L’ambiance cocooning de ces livres me plait bien… je ne serais pas contre une nouvelle lecture de ce style… tout en sachant que je n’ai jamais testé la fameuse Agatha Raisin de M.C.BEATON. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne sais pas si j’apprécierais autant son héroïne… Vous connaissez, vous ?

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ 1/2 ♡

3 commentaires sur “Petits meurtres en héritage de Hannah DENNISON

Ajouter un commentaire

    1. Quel précieux conseil ! J’en profite pour en savoir davantage… Une question, donc : que peux-tu me dire de l’héroïne ? Y a-t-il un fil conducteur de la série (une énigme à résoudre sur plusieurs tomes, une relation particulière…) ?
      Une autre question : peut-on lire n’importe quel tome en premier ou vaut-il mieux suivre la chronologie des livres ?
      Je suis tentée… et je suis curieuse… mais en même temps j’ai quelques craintes… justifiées ou non, il n’y a que la lecture qui m’apportera des réponses !
      Merci pour ton commentaire et tes réponses. Bien livresquement.

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :