Agnès LEDIG : le cimetière des mots doux

Je n’ai aucune catégorie pour classer ce livre sur mon blog puisque je n’ai pas l’onglet « ALBUM ». Cependant, inévitablement, pour poursuivre la lecture de Dans le murmure des feuilles qui dansent, il me fallait ces images et ce texte.

Rappelez-vous… mon coup de coeur pour ce roman ! Agnès LEDIG a signé là un roman poignant, fort et profondément mature que j’ai adoré. Aujourd’hui, elle poursuit son travail littéraire avec un livre pour les plus jeunes (au moins 5 ans). Les images sont douces et belles. Elles correspondent à toutes les images mentales que j’avais fabriquées avec le roman.

Le point de vue, ici, est celui d’Annabelle, la jeune amie de Simon, décédé d’une leucémie. Avec des mots justes, pudiques et simples, Annamabelle évoque sa tristesse et le vide laissé par Simon. La forêt est omniprésente, apaisante, automnale, réconfortante. Elle apporte l’intimité, le recueillement, les souvenirs.

Je ne sais comment j’aborderais le deuil avec un enfant, je ne sais si cet album peut répondre à la complexité de cette situation douloureuse. Par contre, pour l’adulte que je suis, ce livre m’a comblée de sérénité et de plaisir. C’est une belle œuvre. Agnès LEDIG est une auteure extraordinaire que je conseille, les yeux fermés, tant ses mots sont vrais, sincères.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :