Mélanie Taquet : Reviens quand tu veux !

Chère Mélanie Taquet,

A aventure particulière, chronique spéciale. Je vous renouvelle tous mes remerciements pour l’envoi de votre roman Reviens quand tu veux. Ce geste m’a beaucoup touchée. J’avais découvert Une Dolce pas si Vita (auto-édité) devenu Reste aussi longtemps que tu voudras. Je savais qu’il y avait un énorme potentiel dans votre plume. Je retrouve un style précis dans Reviens quand tu veux. Le point de vue de vos différents personnages apportent des émotions fortes à votre histoire. On ne s’écarte jamais de Nina ; cette héroïne est accompagnée de personnalités charmantes et touchantes. Je sens le vécu et la sincérité dans vos chapitres, je retrouve une partie de votre voyage dans les descriptions, du vrai, du réel, un réalisme romanesque qui me captive.

La maturité transpire dans vos thèmes et votre narration. Il n’y a pas que Nina qui a trouvé sa voie. Vous pouvez être fière de votre oeuvre. Vous m’avez enchantée. L’enchaînement des chapitres est fort agréable, de l’entrée dans la peau du personnage, au dénouement où la tension monte d’un cran. Aucun protagoniste n’est caricaturé, ils sont vivants et bien cernés du point de vue psychologique. Leurs actions sont en adéquation avec leur motivation. C’est un roman bien construit.

De petits détails, tels des remarques sur l’autonomie de l’enfant, sont pertinents et posés dans le récit discrètement, avec finesse. J’ai aimé cette rencontre de langues et de cultures variées, ce métissage de portraits. Et forcément, j’ai adoré la problématique de vos personnages, cette quête de bonheur tout en forgeant son identité propre. Nina, Hannah, Paola, Marco, Simone, Gisella et les autres resteront dans ma mémoire et dans mon coeur bien longtemps.

Comme le titre de mon article l’indique, je ne pourrais terminer cette chronique sans vous inciter à poursuivre votre écriture, qui me ravit, un peu plus à chaque lecture. Revenez bientôt, revenez quand vous voulez, ma boîte aux lettres vous est ouverte ! 😁😍

A très bientôt, alors. BIEN LIVRESQUEMENT.

A LA PAGE DES LIVRES

Le résumé des éditions EYROLLES :

C’est avec appréhension que Nina retourne en Italie à l’occasion du mariage de son meilleur ami Marco. Trois ans plus tôt, une fuite éperdue l’avait conduite à Florence où elle s’était oubliée pour mieux se retrouver. Ce séjour cathartique avait réconcilié Nina avec son rôle de mère, au prix de ruptures qui lui avaient laissé un goût amer. En revenant sur ses pas, Nina espère obtenir le pardon des êtres qu’elle a blessés et poursuivre sa quête identitaire. Au contact de la jeune femme, les souvenirs se ravivent, les anciennes passions se réveillent, les non-dits se révèlent. Alors que les certitudes des uns et des autres chancellent, les chemins qu’on pensait tout tracés prennent un cours imprévu.

Un commentaire sur “Mélanie Taquet : Reviens quand tu veux !

Ajouter un commentaire

  1. « La maturité transpire dans vos thèmes et votre narration. Il n’y a pas que Nina qui a trouvé sa voie.  »
    C’est si vrai…. Un très bon roman…
    Vite vite un autre…

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :