Les livres de Kate QUINN sont toujours passionnants !

Cette fois, c’est avec la concubine du Vatican que j’ai passé un fort agréable moment. Dans les coulisses du Vatican, entre la Prostituée du Saint Père (entendez le Pape, représentant de la Chrétienté; chose étonnante dans mes représentations), un nain et une cuisinière, le lien est improbable. Et pourtant, Kate QUINN a tissé une histoire que j’ai prise en plein vol alors que j’aurais pu commencer par La perle et le serpent.

Guilia Farnese est la maîtresse attitrée du Pape. Elle sort d’une terrible épreuve qui l’a faite prisonnière des Français. Je découvre son monde à tâtons, soupçonnant que des évènements se sont déroulés précédemment. Il se dit des choses dans ce roman que je découvre alors que j’ai bien l’impression que j’aurais dû les lire et les connaître auparavant. C’est ma principale déception : n’avoir pas su qu’il y avait une aventure passée, narrée par la talentueuse Kate QUINN.

Cette deuxième intrigue (la première pour moi !) est savoureuse. Chaque personnage est décrit avec force, réalisme et une psychologie qui vaut le détour : Guilia, « première dame », Leonello le nain, garde du corps aux lames affutées et Carmelina, la cuisinière ou… l’épouse du Christ, devrions-nous dire (bonne-sœur).

Le destin de ces trois protagonistes, aussi différents soient-ils, se croise puis se lie. C’est étonnant comme les faits s’imbriquent dans un contexte historique riche. La famille papale est un nid de vipères. Intrigues et complots s’ébattent dans cet univers. Chaque personnalité se dévoile au fil des événements, se précise dans l’action.

J’ai adoré cette atmosphère et cette quête de vérité à travers des visages qui sont trompeurs. Nul n’est vraiment ce qu’il prétend être. Les complots et les manipulations politiques sont le mot d’ordre dans ce roman. Encore une fois, je trouve l’œuvre de Kate QUINN tout à fait aboutie et intéressante !

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡ pour l’intrigue (les intrigues) et le contexte historique

Le résumé des éditions POCKET : De retour à Rome, Giulia Farnese, maîtresse officielle du pape et désormais mère d’une petite fille, doit faire face aux nouveaux dangers qui menacent son clan. Sa cuisinière et confidente, Carmelina, est rattrapée par son secret : les membres du couvent d’où elle s’est enfuie pourrait bientôt la retrouver… Son garde du corps, Leonello, est quant à lui bien décidé à mettre fin à la série de meurtres qui secoue la ville depuis le retour des Borgia, et à confondre l’assassin mystère qui a tué son amie Anna. L’étau se resserre autour de Giulia et ses compagnons, qui ne peuvent compter que les uns sur les autres…

Un commentaire sur “Les livres de Kate QUINN sont toujours passionnants !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :