Disparaître de Mathieu Ménégaux

Un grand merci au blog NETGALLEY, aux éditions GRASSET pour ce service de presse. C’est un vrai plaisir de lire de beaux romans et de partager son avis.

Le résumé des éditions GRASSET (8 janvier 2020) : Une jeune femme met fin à ses jours à Paris, dans le XVIII° arrondissement.
Un homme est retrouvé noyé sur une plage, à Saint-Jean Cap Ferrat, sans que personne soit en mesure de l’identifier  : le séjour en mer l’a défiguré, et l’extrémité de chacun de ses doigts a été brûlée.
Quel lien unit ces deux affaires  ? Qui a pris tant de soin à préserver l’anonymat du noyé, et pour quelles raisons  ? Qu’est-ce qui peut pousser un homme ou une femme à vouloir disparaître  ?

Je me suis tue (Cliquez ici pour lire ma chronique), un fils parfait (ou cliquez ici) ou Est-ce ainsi que les hommes jugent ? (Jamais deux sans trois, cliquez ici 😁) sont de véritables romans coups de poing. En suivant et en lisant les livres de Mathieu MENEGAUX, je ne m’attends pas moins qu’à une claque psychologique.

Celui-ci n’a pas la portée des précédents même s’il n’en est pas moins agréable et bien écrit. Il est dans la lignée d’un thriller classique, un roman que l’on parcourt avec plaisir avec un doute et une suspicion rapidement comblés avant la chute de l’histoire.

J’aime, chez cet auteur, les histoires et les expériences toutes personnelles, l’impact psychologique des rencontres, les trames tortueuses où les choix du personnage principal ne sont pas forcément les miens mais sont tout à fait compréhensibles. Empathie garantie à tous les coups !

J’apprécie la plume de cet auteur, ce renouveau et cette surprise dans chacun de ses romans. Il est parti dans des réflexions sur la justice, sur le choix, sur le jugement d’autrui, il me satisfait avec son histoire de disparition et de noyade et le croisement de deux fins tragiques.

Chaque livre traduit un dilemme et un drame humain. Ce dernier est un peu moins poignant que les précédents (ce n’est que mon avis personnel), moins intime, moins profond mais, vous l’avez compris : je suis conquise une fois encore, étonnée de son renouveau, fascinée par ces premiers univers et sérieusement addict de ses romans. Un auteur à lire et à découvrir.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ 1/2 ♡

Un commentaire sur “Disparaître de Mathieu Ménégaux

Ajouter un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :