Du sang sur la neige de Serge CAMAILLE

Le résumé des éditions DE BOREE – 10 octobre 2019 :

Hiver 1980. Cela fait maintenant quelques jours que Claire, jeune citadine à la vie trépidante, s’est installée dans une maison coupée du monde, non loin du village de Courgoul, dans les monts d’Auvergne. à vrai dire, elle n’a pas eu le temps ni le choix pour s’adapter à cette nouvelle vie. Un jour, le téléphone qui sonne. La gendarmerie. Luc, son mari, a eu un accident. Il est dans le coma. Plusieurs semaines déjà qu’il s’était isolé dans cette maison pour écrire son premier roman. Pourquoi son mari a-t-il tout quitté soudainement ? Et comment a-t-il pu avoir un accident de voiture, lui d’habitude si prudent ? Et si finalement elle ne connaissait pas si bien que cela l’homme qu’elle a épousé ?Lorsqu’une inconnue frappe à sa porte en pleine nuit, Claire ne se doute pas qu’elle vient de faire entrer le malheur dans son foyer…

Ce livre n’a rien d’un thriller à haute tension. Le titre et l’illustration de couverture en font beaucoup dans le dramatique. Je ne garderais en tête que la neige qui tombe en abondance dans cette histoire.

Ne croyez pas que je dénigre l’ambiance de ce roman. Au contraire, il m’a surprise à bien des égards. Je m’attendais à trembler sur mon canapé. Ce ne fut pas le cas. J’ai été étonnée et conquise par le contexte : les années 1980 avec ces objets du quotidien que j’avais oubliés. L’auteur nous plonge dans une ambiance assez particulière où les souvenirs ont resurgi avec les détails de cette enquête : téléphone fixe (point de téléphone portable) ou un internet absent (est-ce possible ?), par exemples.

Autre petite remarque : le ton de Serge CAMAILLE. Là encore, l’auteur nous narre une intrigue d’un ton léger, sans encombre et suffisamment direct pour que je saute d’un chapitre à l’autre avec avidité. Le départ du récit est angoissant et « titillant » forçant ma curiosité, la suite est dans la lignée d’un policier tranquille et intéressant.

L’héroïne et ses compagnons de quête sont actifs. Je ne me suis pas ennuyée. Il n’y a pas de réels jugements de personnages, chacun a ses qualités et ses défauts. Je suis face à un récit assez neutre qui me convient honorablement pour me distraire.

En bref, c’est un policier qui est surprenant dans son ton et son déroulement (par rapport à la couverture qui me promettait presque du sang et de la terreur). J’y trouve du dynamisme et de la fraîcheur (et pas seulement à cause de la neige !). A découvrir dans un moment de pure détente. Sans prétention, aucune.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :