Le réseau Alice de Kate QUINN : un COUP de COEUR

Le résumé des éditions HAUTEVEILLE – 15 janvier 2020 : Un an après le début de la Grande Guerre, Eve Gardiner brûle de prendre part à la lutte contre les Allemands et est recrutée comme espionne. Envoyée dans la France occupée, elle est formée par Lili, nom de code : Alice, qui dirige un vaste réseau d’agents secrets pour lutter contre l’ennemi. Trente ans plus tard, hantée par la trahison qui a provoqué le démantèlement du réseau Alice, Eve, devenue alcoolique, vit recluse. Jusqu’au jour où Charlie, une jeune étudiante qui souhaite retrouver sa cousine disparue en France pendant la dernière guerre, déboule chez elle en prononçant un nom qu’elle n’a pas entendu depuis des décennies. Leur rencontre les entraînera dans une mission visant à découvrir une vérité trop longtemps enterrée. 

J’ai un petit faible pour cette auteure qui arrive toujours à me charmer et à m’émouvoir avec ses ambiances historiques. Pour ses précédents romans, Kate QUINN me plongeait dans la Rome Antique, un contexte impeccable et remarquable, des intrigues centrées sur l’action, le complot et la vengeance.

Cette histoire, sur l’espionnage au cours des deux conflits mondiaux, intègrent les ingrédients parfaits qui garantissent le succès et un superbe moment de lecture. J’ai littéralement a-do-ré ses deux récits en parallèle : celui d’Eve, vieille dame anglaise alcoolique qui a montré un patriotisme inébranlable et un courage extraordinaire dans sa jeunesse et celui, plus contemporain, de Charlie, qui, au sortir de la deuxième guerre mondiale, s’émancipe de ses parents américains, riches et rigides, garants d’une éducation stricte et « bien vue ».

J’ai vibré pour ces deux héroïnes. Leur parcours est magnifique, admirable… Que dire de mieux que ces mots sinon que le travail de recherche de Kate QUINN est superbe, vacillant tantôt vers la fiction tantôt vers le passé glorieux de femmes méritantes que nous avons, malgré tout, oubliées faute d’en parler. Bravo pour les annexes que j’ai parcourues avec intérêt. Tous mes applaudissements pour les « trous » comblés par l’imaginaire de l’auteure. Ces histoires sont émouvantes, passionnantes.

Je ne regrette absolument pas d’avoir rencontré Le réseau Alice. Plus encore, je le conseille à tous les amoureux des récits historiques, de ces périodes de guerre, des secrets douloureux, des doubles narrations « passée/présente ». Quel beau livre !

Vous l’avez compris : Le réseau Alice est un GROS COUP de COEUR, 700 pages de peur et d’angoisse, de plaisirs, assurément… un suspense à ne pas manquer, jusqu’à la dernière ligne. FABULEUX !

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

2 commentaires sur “Le réseau Alice de Kate QUINN : un COUP de COEUR

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :