Un tigre dans la maison de Jacqueline Sheehan

Le résumé des éditions JC LATTES – 12 février 2020 : Delia Lamont a pris sa décision. Même si elle aime son travail au service de la protection de l’enfance du Maine, ses frustrations ont fini par avoir le dessus. Elle est sur le point d’ouvrir avec sa soeur Juniper un café-boulangerie, pour profiter de la douceur de l’existence.
Mais la nouvelle tombe : une enfant de cinq ans a été retrouvée au bord d’une route près d’une voiture où gisent deux cadavres. La fillette n’a donné que son prénom – Hayley.
Refusant d’abandonner cette petite qui n’a plus personne, Delia s’investit dans cette dernière mission. Tout en démêlant le dangereux mystère autour d’Hayley, Delia va revisiter sa propre histoire et enfin comprendre les drames de son enfance.

Remarqué sur le blog Ma Voix Au Chapitre, motivée par l’enthousiasme de sa chronique, j’ai décidé de solliciter Un tigre dans la maison sur NetGalley. Je remercie les deux blogs cités. Tous mes remerciements, aussi, aux éditions JC LATTES et à l’auteure pour ce SP et cette lecture remarquable.

Je n’avais pas remarqué la couverture… ou plutôt, les deux bandes jaunes ont faussé mon premier contact avec le livre. Maintenant que je regarde de plus près, je trouve la photographie de cette petite fille très parlante.

Côté titre, j’avoue qu’il est assez différent des titres que je lis habituellement… mais là encore, c’est subtile et bien joué de la part de l’auteure. La sauvagerie de la situation (l’animal dans un environnement qui ne lui correspond pas) laisse présumer une violence que l’on retrouve dans le livre : attaque sournoise et déstabilisante de la maladie mentale, agression dans des lieux qui sont sensés nous protéger, vulnérabilité des habitants et de la famille.

Mais de qui parle-t-on ? Délia et J. Bird sont deux sœurs. En raison de leur enfance troublée, Délia joue le rôle de la tutrice de sa jeune sœur. Elle est aussi assistante sociale auprès d’enfants en danger. Sa vie est construite sur les cendres de sa jeunesse. Elle décide d’inverser sa destinée, elle change de travail et ouvre un café-boulangerie avec sa cadette.

Le renouveau est à portée de mains… mais une dernière mission lui incombe : trouver la famille de Hayley, petite fille d’à peine cinq ans, retrouvée auprès de trois cadavres, certainement des trafiquants de drogues.

Alors que Délia s’évertue à surmonter son passé, celui-ci la rattrape étrangement et sournoisement.

C’est l’écriture de Jacqueline SHEEHAN et le ton de la narration qui m’ont le plus touchée. Est-ce l’effet de sa plume ou mon état d’esprit ? J’ai été sensible aux évènements et à l’organisation de l’intrigue au-delà de mes espérances. L’auteure « m’a parlée », ses phrases ont résonné en moi. Personnages, actions, déroulement, thèmes, tout a eu un écho chez moi.

Les personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires, sont bien caractérisés. Ils ne sont jamais enfermés dans un portrait figé, ils évoluent tout en nuances, jamais clichés ou caricaturaux. Personne n’est jamais celui qu’il devrait être : l’homme malade est un bon père, l’ami a aussi ses faibles, l’amoureux n’est pas celui que l’on croyait voir, le policier est fort attachant.

Les lieux et les décors ont fait l’objet de choix fins : le café-boulangerie au bord de mer, la maison d’accueil au loin, écarté des embouteillages, la bibliothèque… Et, il y a les « accessoires » : la peluche, le gros matou, le chien fougueux… L’ensemble est excellent !

Je trouve ce roman intelligent, subtile, profond et émouvant. Je le recommande… vraiment. Je vais suivre avec intérêt les parutions de cette auteure que je découvre.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :