Sa dernière promesse de Kathryn HUGHES

Le résumé des éditions CALMANN-LEVY – 24 juin 2020 : Tara se sent seule après son divorce. Mais une lettre cachée dans un coffre va briser pour toujours sa solitude. Des mots inespérés qui dévoilent où est passée la mère de Tara, quarante après sa disparition. De Manchester au sud de l’Espagne, un sublime voyage dans les émotions et le passé. Un roman incroyable et déchirant sur la façon dont l’espoir peut renaître grâce au pouvoir rédempteur de l’amour.

Il n’est pas possible pour moi de manquer la parution d’un roman de Kathryn HUGHES. Je ne lis même plus les 4èmes de couverture. Je suis toujours fascinée par ses histoires qui se déroulent sur deux époques.

Sa dernière promesse n’échappe pas à ma curiosité. C’est un roman réussi même si je me suis perdue dans les noms des moines, ce qui a perturbé une partie de la compréhension de la fin de l’histoire. A qui la faute ? A moi seule !

Nous avons là, deux femmes, la mère et la fille, des destins croisés, des personnages secondaires éblouissants et une intrigue bien ficelée qui m’a tenue en haleine jusqu’à la chute.

J’ai appris à aimer la mère de Tara. Au début, elle m’a paru frivole et inconsistante. Au fil des pages, elle s’est construite et elle s’est matérialisée jusqu’à ce que ma sympathie et mon empathie soient réelles et fortes.

Tara, enfant comme adulte, m’a charmée dès son entrée dans le roman. C’est une enfant et une femme forte, conquérante, fragile et sensible, volontaire et déterminée. Elle ne doute pas de l’amour de sa mère, elle se construit de belles relations à son image.

J’aime tout dans ce roman : l’ambiance, tantôt triste, tantôt prometteuse. J’aime les personnages secondaires qui donnent une force et une profondeur à ces aventures. Le cadre est aussi bien dépeint, des bars et salles de spectacles, à la montagne hostile et réconfortante, à la petite quincaillerie désuète du vieil homme qui recueille, charitablement, ces deux âmes perdues. La romance fait chaud au coeur, elle adoucit et pimente les récits. Elle apporte son lot d’émotions, légère et sublime dans ce lien ténu qu’est l’attrait de deux âmes perdues.

La vie s’est acharnée sur la mère de Tara. Tout s’explique avec la connaissance des faits et évènements de sa jeunesse. C’est une belle histoire que vous allez découvrir. Je recommande ce livre, pour celles et ceux qui ont aimé les précédents romans de Kathryn HUGHES et pour celles et ceux qui recherchent de nouvelles et tendres histoires…

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :