Les demoiselles du Cap Fréhel : Indomptable Anne de Léna FORESTIER

Le résumé des éditions HARLEQUIN – Collection ALIENOR 1er avril 2020 : Ses lèvres étaient tièdes et soyeuses, au point qu’Anne eut envie d’y mordre doucement. Envie d’être audacieuse, en cette période de troubles qui faisait de demain un horizon incertain. Demain avait de toute façon une saveur d’interdit, tout comme Malo Jakez, cet homme incroyable, ancien corsaire du roi et conteur émérite à qui elle mentait depuis leur rencontre houleuse sur la lande. Car Malo incarnait tout ce qu’elle exécrait et portait le flambeau d’une République qui avait ruiné les siens. Un homme à qui elle ne pourrait jamais se lier, à moins de vouloir en perdre la tête pour crime de chouannerie…

Chouans contre Républicains : quel est le camp de Malo ? Quel est le choix d’Anne ? L’attrait entre les deux personnages est réel, soudain, surprenant, établi dès les premiers chapitres.

Opposés, ennemis, ils bataillent, s’affrontant, cachant leurs véritables natures, revendiquant leurs pensées et leurs opinions légitimes. Pourtant, ils se rapprochent toujours plus, au fil du récit. Il faut des événements historiques pour les surprendre, pour remettre en cause leurs convictions et leurs préjugés. Ennemis ou partenaires, la valse des sentiments est forte dans cette histoire. La romance prédomine, sensuelle.

Le roman est bien construit, bâti pierre par pierre. On sent les prémices des futurs romans. Une correspondance sera le fil ténu entre les héroïnes de cette série.

J’ai aimé le lien entre Malo et Anne, une relation toujours vraie, malgré les jeux de masques et d’identités. L’auteure a misé sur des paysages et des lieux à fortes impressions : les grottes, les bâtisses pleines de secrets, la mer. Quelques redondances dans les pensées de nos héros se répètent entre les actions qui se précipitent dans la deuxième partie de ce récit. Le dénouement est un brin plus palpitant et redonne à l’aventure un caractère plus sauvage et plus intrigant.

Ce sont de beaux récits que nous propose cette collection Aliénor. J’avoue avoir eu un faible avec le Complot en forêt de Crécy qui me laisse un souvenir merveilleux de la prose de l’auteur. Ici, l’histoire comme la plume me semble plus classique. C’est une collection que je recommande.

2 commentaires sur “Les demoiselles du Cap Fréhel : Indomptable Anne de Léna FORESTIER

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :