Sur ma liste de Rosie BLAKE

Joyeux Noël, les amis lecteurs, les copains bloggeurs et les curieux de passage ! J’espère que cette nuit a été douce, enrichie par la présence des vôtres, illuminée par l’espoir. J’ai passé de mon côté un très beau moment. De tout coeur, je souhaite qu’il en est de même pour vous.

Je profite de ce jour férié exceptionnel pour vous faire rêver de jouets, de magasin à l’abandon qui reprend vie grâce à la chaleur humaine, aux partages et aux doux rêves de l’enfance… Bonne découverte !

Voici aujourd’hui, une de mes dernières chroniques de l’année 2020 : Sur ma liste de Rosie BLAKE.

Le résumé des éditions J’AI LU – 07 novembre 2018 : Depuis qu’elle a quitté son Danemark natal, Clara voyage là où l’envie la pousse. C’est ainsi qu’elle fait étape à Yulethorpe. Le petit village anglais est en plein émoi : on est à l’approche de Noël, et la boutique de jouets menace de fermer. Une catastrophe pour les habitants et les enfants… Touchée par le désarroi ambiant. Clara décide de redonner vie au magasin. Petit à petit, par la grâce de son art du bonheur à la danoise, elle transforme le quotidien des uns et des autres. C’en est trop pour Joe, le fils de la propriétaire de la boutique, financier londonien, radicalement différent de Clara, qui débarque à Yulethorpe avec l’idée de démasquer cette « aventurière » et de « remettre de l’ordre »…

Sur ma liste est un joli roman de fin d’année, une histoire cocooning que l’on savoure particulièrement lorsqu’il fait froid, sous le plaid, avec des yeux brillants comme des étoiles. Un rêve tout mignon où l’héroïne, venue du nord de l’Europe, avec ses mots danois qui pimentent les dialogues, sa douceur et sa bienveillance, son envie de dépanner noble et chaleureuse.

Clara a changé de vie, du jour au lendemain. Elle a fait le deuil d’une certaine réussite professionnelle avec le décès de sa maman. Sac sur le dos, elle aboutit dans un village campagnard anglais où survivent un pub et un petit magasin de jouets dont la gérante se lasse. Louisa, la propriétaire fatiguée, a des envies de voyage, Clara a besoin de s’investir dans un projet vrai (entendez par là, humain… qui impulse le bonheur, l’imaginaire et le rêve abouti).

Le pacte entre elles deux ? Gratuitement, Clara bénéficie du logement. En contrepartie, elle prend en charge la garde d’un perroquet rouspéteur (Lady Kaka pour les intimes…), d’un chat grassouillet (il est vraiment peu actif) et la tenue d’un commerce qui périclite. Louisa lui donne carte blanche ; elle livre implicitement, en prime, des futurs amis accueillants, tel Gavin et Laureen, et un fils qui ressemble étrangement à tout ce que la jeune femme a quitté.

Joe est trader à Londres, scotché à son téléphone et à ses mails. Il a perdu le contrôle de sa vie et de sa liberté. Il vit à 200% pour son travail et ne s’accorde aucun répit. Il est contaminé par les affaires financières. Il ne se rend pas compte de sa dépendance et de son indisponibilité.

Le défit de Clara ? Le rendre hygge. Traduisez : cool, zen, tranquille… Sacré projet, d’autant plus qu’il la prend pour une profiteuse et une opportuniste.

C’est un roman tendre, sans surprise (on se doute des événements, forcément !), idéal et parfait pour se détendre. Il est tombé pile au bon moment pour moi pour le lire et découvrir cette auteure. Il est sans prétention mais charmant.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡

Un commentaire sur “Sur ma liste de Rosie BLAKE

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :