Son Espionne royale, tome 1 : Son Espionne royale mène l’enquête de Rhys BOWEN

Une belle expérience que ce premier tome de la série Son espionne royale ! Pour au moins trois atouts :

L’héroïne et le contexte sont atypiques : Comme je vous le disais dans mes attentes de lecture (cliquez ici), je suis dans une époque dans laquelle mes lectures ne sont pas forcément dirigées. 1930 est l’entre deux guerres. Ajoutez le contexte royal et le Royaume Uni, pour que je me sente ailleurs, dans un exotisme tout à fait bienvenu. Cette ambiance change et elle me fait un bien fou. J’y ai côtoyé des calèches (et des taxis), des domestiques (et des gens de toute catégorie sociale), des bals et des tea time, un petit air rétro qui dépayse. Juste parfait ! L’héroïne est simplement adorable, bienveillante, curieuse et tellement maladroite… Je l’ai aimée assez rapidement. J’ai suivi sa nouvelle vie quotidienne avec plaisir, même si tous les obstacles qu’elle rencontre ne sont pas des éléments de l’intrigue policière. Le contexte foisonne, c’est enrichissant.

Une enquête qui n’est pas tout à fait celle que j’attendais : L’auteure nous mène en bateau. Le résumé évoque une enquête sous la forme d’un espionnage… Rhys BOWEN nous emmène autre part. C’est chouette d’être embarquée dans une intrigue différente, ça floute nos représentations et nos hypothèses, c’est amusant et surprenant. Là encore, c’est délicieux et intriguant.

Un mariage attendu. Georgie, dès le début, fuit le mariage et les liaisons qu’on veut lui imposer. Darcy O’Mara (beau présage…), quelle que soit sa facette (pair du royaume, pique-assiette, amoureux ou manipulateur) laisse entrevoir la place que l’héroïne souhaite combler malgré tout dans son coeur. A l’issue de cette série, il y aura forcément un visage à ses côtés. C’est un grand bonheur pour moi d’ajouter une touche de romance à ces enquêtes so british.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡

Le résumé des éditions ROBERT LAFFONT – 6 juin 2019 : Sa première mission royale : espionner le prince de Galles. Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !
Georgie, qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même.
Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :