Ma première expérience AUDIO : Les Demoiselles de Anne-Gaëlle HUON

Le résumé des éditions ALBIN-MICHEL – 17 juin 2020 : « Il n’y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l’homme d’une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. » Seule l’une de ces trois règles sera respectée. J’avais quinze ans quand j’ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d’espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu’à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d’un majordome plus grand qu’une cathédrale, d’un chauffeur louche et d’un perroquet grivois, les Demoiselles n’auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.

Pourquoi renouveler l’expérience des Demoiselles ?
L’histoire est racontée par Marie-Eve Dufresne, une narration de plus de sept heures. C’est ma première expérience « AUDIOLIB« , sympathique et agréable, d’autant plus que j’avais très envie de retourner dans le passé de Rosa pour savourer pleinement la vie de sa fille, Liz (Ce que les étoiles doivent à la nuit).

J’ai donc écouté sur plusieurs jours cette belle aventure que je connaissais mais dont certains morceaux me manquaient pour reconstituer la saga : en voiture, en promenade, en prenant mon bain... bref, oreilles ouvertes, sans livre dans les mains. J’avoue que, parfois, mon esprit a vagabondé ailleurs. Le fait de ne pas fixer mes yeux sur quelque chose me donnait le loisir de m’évader et de me disperser…

L’histoire des Demoiselles et l’audio : est-ce compatible ?
La voix de la narratrice est tout à fait adaptée au contenu de l’histoire, douce, mélancolique, teintée d’espoirs. Les chapitres courts sont aussi chouettes et parfaits, entrecoupés de pauses silencieuses et de petits extraits de musique, coupures bienvenues lorsque l’écoute se prolonge.
Petit aparté : Je ne sais pas quelle stratégies les narrateurs et éditeurs ont choisies pour les livres dont les chapitres sont denses… (peut-être le même procédé entre… les scènes ?).

J’ai bien aimé cette double expérience : découverte de lecture des Demoiselles puis, quelques mois plus tard, écoute et rappel de cette histoire.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ 1/2 ♡

Partante pour une autre écoute ?
Je me suis demandé : « Et qu’est-ce que ça pourrait donner si je ne connaissais pas l’histoire globalement ? »
Ce qui m’invite à renouveler l’expérience pour tester l’inconnu. Je pense que le genre thriller ou polar devrait captiver mon attention : écoute d’indices, réflexion autour des fausses pistes… Oui, je pense que je serais « obligée » d’être concentrée et à 100 % dans l’intrigue.
Donc, oui, je pense que je renouvellerai l’expérience du livre audio.

Merci à NetGalley, aux éditions AUDIOLIB et à l’auteure pour cette belle expérience.