Lorsque refleuriront les pêchers de Laura LEE GUHRKE

Le résumé des éditions J’AI LU – 04 novembre 2020 : Au lendemain de la guerre de Sécession, Olivia Maitland vivote avec ses trois filles adoptives en Louisiane, où elle possède des vergers. Faute de main-d’œuvre, elle est sur le point de perdre sa récolte quand elle recueille chez elle un inconnu grièvement blessé. Olivia le soigne et reprend espoir. Une fois rétabli, l’homme lui prêtera main-forte. C’est un cadeau du ciel !
Drôle de cadeau, en vérité : ancien repris de justice devenu boxeur, Conor Branigan blasphème et use sans vergogne de son charme de bourlingueur irlandais. Olivia aurait-elle fait entrer le loup dans la bergerie?

Ce roman m’a fait retrouver le plaisir que j’ai eu avec Penelope WILLIAMSON dans son roman L’homme qui venait de nulle part. J’avais adoré (GROS COUP DE COEUR) le contexte et la romance. J’avais retrouvé l’esprit du film Witness (avec Harrison FORD et Killie MacGillis, le top des stars des années 80…). J’ai donc aimé Lorsque refleuriront les pêchers de Laura LEE GUHRKE.

Le plus de ce livre sont les filles de l’héroïne qui enjolivent la vie d’Olivia et de cet invité non attendu et plutôt détonant. Conor ne manque pas d’atouts. Boxeur, irlandais, brisé par sa vie passée et par les évènements qui ont tué sa famille, il reprend goût à la vie grâce aux soins de cette petite tribu très féminine. Leur refuge est une ferme isolée, un reste d’une ancienne plantation de coton. La maison est sur le tracé du futur chemin de fer. Elle est un obstacle qui rend Olivia et ses trois filles vulnérables.

La relation qui unit Conor et Olivia est progressive, émouvante et toute en douceur. Les deux personnages s’appréhendent, s’observent, s’apprivoisent. C’est ce que j’admire dans les histoires romancées : le temps d’approche et de séduction. Celui-ci est suffisamment riche et consistant pour que j’éprouve une réelle satisfaction avec ce livre.

L’écriture de l’auteure est simple mais addictive si bien que j’ai lu l’histoire en quelques heures. En pleine immersion dans cet environnement et dans le coeur des deux personnages, j’ai tiré plaisir et contentement.

Mon évaluation :  ♥ ♥  ♥ ♥