Il n’est jamais trop tard pour libérer les licornes de Mélodie MILLER

Là encore, ce roman faisait partie d’une sélection que j’avais faite avant le début de mes vacances.

Partir pour Ibiza ? La destination était pile poil dans les évasions imaginaires qui m’allaient pour cette saison estivale. Me voilà donc aux côté de Manon.

L’héroïne est pour le moins psychorigide : classement, rigueur, maniaquerie, désir de performances professionnelles sont les atouts/faiblesses de Manon. Ses aspirations sont centrées sur la réussite de la grande et magnifique entreprise (au bord de la faillite), Stella… du moins au début.

Son équilibre est vite perturbé par le nouveau projet qu’on lui impose : à prendre ou à laisser, il en va de son avenir et de l’avenir de l’entreprise familiale. La pression est forte au commencement, elle est beaucoup moins présente au cours des pages. Manon trouve un joli projet citoyen- écologique-collaboratif : c’est une belle idée venant de l’auteure.

Durant son aventure, son attention reste professionnelle mais elle s’autorise à s’ouvrir sur d’autres sujets : son passé, ses ressentis, les battements de son coeur, la colocation qu’on lui impose et les secrets de l’île. Cette ouverture est bienvenue et fait le charme de ce petit roman.

Le roman est surprenant dans son évolution (au moins de mon point de vue…) et les péripéties sont agréablement étonnantes. L’histoire évolue d’une manière assez distrayante et intéressante. Manon se libère, ouvrant son regard sur les autres. L’héroïne se mêle à un monde inconnu (et fêtard, on s’en doutait !). Elle côtoie des personnages aux figures atypiques : Joanna, Mattéo, Arturo, Clarinette… Chacune de ces personnalités apporte mystère et originalité.

La sous-intrigue sur le décès de Stella apporte aussi un peu de piquant. Dommage qu’elle ne soit pas un chouilla plus aboutie (et plus réaliste dans les hypothèses…). Je suis restée sur quelques interrogations mais j’ai survécu 😉 !

D’une manière générale, le roman est plaisant. La romance a son lot de suspense : je n’étais sûre de rien… C’est donc un livre estival à découvrir, agréable et pétillant. Le récit est frais. Il est réussi.
Mon évaluation : ♥ ♥ 

Voici le résumé des éditions Independently published (AUTO-EDITION) – 06 juin 2022 : À 28 ans, Manon, directrice financière d’une agence d’événementiel habite seule à Paris dans un appartement bien ordonné. Ses rêves d’enfant ? Elle les a enfouis et oubliés depuis longtemps. Mais, lorsque sa boss l’envoie en urgence au siège à Ibiza, et qu’elle débarque dans la colocation d’Arturo le ténébreux, Jeanne la fée bohème et Mattéo le séducteur, sa vie prend une tout autre direction.
Manon osera-t-elle enfin lâcher ses dossiers professionnels pour laisser libre cours à sa fantaisie ? Et si ses colocataires l’aidaient à remonter le passé et à l’accepter enfin, cela mettrait-il en péril son avenir ? Ou le redéfinirait-il ?

Publicité