Une périlleuse affaire de Deanna RAYBOURN

Le résumé des éditions HAUTEVILLE – 06 juillet 2022 :
Londres, 1887.
Au Curiosity Club, établissement réservé aux femmes intrépides, l’aventurière Veronica Speedwell rencontre lady Sundridge, qui la supplie d’accepter une tâche impossible : sauver de l’exécution le mécène Miles Ramsworth.
Accusé d’avoir sauvagement assassiné sa maîtresse, Ramsforth sera pendu dans une semaine si le vrai coupable n’est pas identifié. Les secrets qui entourent cette affaire sont nombreux, y compris la véritable identité de l’énigmatique lady Sundridge. Avec Stoker, son collègue naturaliste, Veronica se lance donc dans une course contre la montre pour trouver le meurtrier.

Le premier tome des enquêtes de Veronica Speedwell a attiré mon attention : le personnage principal (l’enquêtrice) s’est avéré fort différent et remarquable par rapport aux nombreuses séries Cosy Mistery que je suis.

Cette introduction, Un étrange Prélude tome 1, a forcé ma curiosité car elle fait appel directement et intimement à l’enquêtrice (sa vie, son passé), dans un contexte très anglais, au XIXème siècle.

Cette série semble avoir multiples atouts pour me conquérir et me charmer. De toute évidence, j’ai eu besoin de confirmer mon intérêt pour cette série. J’ai donc commencé dans la foulée du précédent Une périlleuse affaire qui est le 2ème livre.

Lorsque je débute ce nouvel opus, les événements et le fil conducteur sont frais dans ma mémoire. L’auteure, Deanna RAYBOURN, réalise vraiment une suite, je ne pense pas qu’on puisse zapper les aventures du premier tome pour comprendre l’ensemble.

Je retrouve les personnages les plus mémorables et importants : Veronica et Mr Soker que j’ai plaisir à retrouver mais aussi des personnages secondaires comme Lady C et les deux inspecteurs de Scotland Yard. J’ai eu l’impression d’être très vite plongée dans la nouvelle problématique sans avoir affaire à des retours et à des rappels trop longs. Cela m’a semblé être un point positif pour ma fluidité de lecture mais cela risque aussi d’être embêtant lorsque, plus tard, j’aborderai le 3ème tome et les suivants s’ils tardent à être traduits et édités en France (en français).

Le temps est compté dans cette affaire : la vie d’un homme en dépend. Si les preuves de son innocence ne sont pas trouvées en une semaine, Ramsforth sera pendu. Veronica est embarquée dans cette course contre la montre, elle plonge aussi son partenaire dans l’aventure. Tous deux entretiennent une relation agréable et pimentée : tantôt complices, tantôt à couteaux tirés, j’aime la complicité de Mr Stoker et de Miss Speedwell. J’en apprends plus quant à leur passé et ce sont ces mystères qui me tiennent en haleine plus que l’enquête en elle-même. L’évolution des personnages m’intéresse hautement.

Quant à l’investigation propre à ce tome, elle a des hauts et des bas : ce que je garderai en mémoire, ce sont les transformations (je reste vague pour ne rien spoiler…) que nos deux héros subissent, ainsi que leurs sorties nocturnes. J’ai aimé les situations de stress, improbables et parfois à la limite du ridicule pour eux mais très amusantes pour le lecteur. J’ai apprécié aussi les disputes et les réparties de nos deux compères : ils font mouche pour notre plus grand plaisir quant à heurter la sensibilité d’autrui.

Dans l’ensemble, c’est un deuxième tome qui est une bonne continuité avec le premier. Les personnages sont hors du commun, très attachants. J’éprouve une véritable curiosité et un vrai attrait pour eux. J’attends avec impatience la prochaine sortie (en français) des suites des enquêtes de Veronica Speedwell. C’est une série remarquable que j’ai grand plaisir à parcourir. Le moindre détail est important : je me suis faite avoir plusieurs fois parce que je n’étais pas bien attentive… Pour la suite, l’auteure ne m’aura pas !!

Mon évaluation :  ♥ ♥  et 1/2 

Publicité

2 réflexions sur « Une périlleuse affaire de Deanna RAYBOURN »

  1. J’avais apprécié le premier volet mais sans plus mais pourquoi pas laisser une seconde chance avec ce second volet, certes dans la continuité de son prédécesseur mais qui semble t’avoir davantage convaincu.

    Aimé par 1 personne

    1. Si le premier volet ne t’a pas convaincu, le deuxième est dans la même lignée avec des passages moins dynamiques que d’autres… Peut-être devrais-tu passer ton chemin et prendre ton plaisir dans un autre livre… Je dis ça, je dis rien !
      A bientôt.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.