La Lady au parapluie noir de Mary BALOGH

Le résumé des éditions J’AI LU – 1er septembre 2021 : De passage dans une auberge malfamée, le vicomte Kincade est attaqué par des malandrins. Mais le drame vire au burlesque quand une espèce de furie en chemise de nuit met les voleurs en déroute à grands coups de parapluie. Le vicomte est mortifié. Quoi de plus humiliant pour un gentleman que d’être défendu par une faible femme ? Il va être la risée du Tout-Londres quand l’histoire se saura ! Et le pire reste à venir, car en guise de remerciement la pétulante Daisy lui demande de lui ouvrir les portes de la bonne société. Impossible de refuser sans passer pour un goujat. Voilà donc notre vicomte coincé avec cette femme exaspérante… horripilante… et adorable.

Cette fois, ce sont mes partenaires de lecture (les blogs que je suis) qui m’ont inspiré cette lecture.

J’avoue avoir un faible pour cette collection où les personnages sont dessinés avec une pointe d’humour et un trait de drôlerie que je trouve fort à propos.

L’héroïne de cette romance est intéressante car sa naïveté et sa façon d’interpréter le monde la rendent sympathique et singulière. Elle est intelligente à sa manière, sensible et bienveillante jusqu’à s’oublier, ouverte sur le monde avec toute l’innocence et l’incrédulité des personnages naïfs mais attachants que l’on chérit parce qu’on ne les rencontre que peu souvent. Elle est un peu Candide… elle a un brin de Forest… elle est mignonne, séduisante, gauche et maladroite, pertinente dans sa vision simple des choses. L’auteure a bien réussi son portrait.

Côté romance, l’histoire est classique, sans surprise. Mary BALOGH joue avec l’irritation, la surprise, le quiproquo. Je ne me suis pas tordue de rire mais les scènes sortent un peu de l’ordinaire. Je mets au défi quiconque lira ce livre de prévoir l’originalité des aventures. Daisy s’empare de toutes les situations impossibles et inimaginables pour plonger notre Vicomte dans l’embarras… tout cela, malgré elle, sans prendre conscience une seconde de ses actes et de leurs conséquences.

Le lecteur (la lectrice) s’amuse… peut-être pas autant que l’imaginaire de l’auteure… Voici une romance qui change de l’habituel sérieux des histoires comme celles-ci. J’ai passé un sympathique moment.

Mon évaluation :  ♥ ♥

Publicité

Une réflexion sur « La Lady au parapluie noir de Mary BALOGH »

Les commentaires sont fermés.