Archives du mot-clé Burrowes

Les lords solitaires – Nicolas (Tome 2) de Grace BURROWES

Il n’y a pas si longtemps, j’ai lu le tome 1 des Lords solitaires de Grace BURROWES (cliquez ici). Darius avait été un délice de lecture. Nicolas (Tome 2) me plonge dans une légère insatisfaction… presque une déception. Voici mes arguments…

Lire la suite Les lords solitaires – Nicolas (Tome 2) de Grace BURROWES

Les lords solitaires – Tome 1 – Darius de Grace BURROWES

Un plongeon dans un monde connu

Je connais l’écriture de Grace BURROWES. Sa plume me séduit parce qu’elle est fluide. Ses histoires m’enchantent parce qu’il n’y a pas de chemins tortueux. Tout semble couler de source. Si la surprise n’est pas au rendez-vous, le cheminement laisse toujours présager un mystère qui se résout inévitablement à la fin de l’histoire.

Les Lords solitaires.jpeg

Lire la suite Les lords solitaires – Tome 1 – Darius de Grace BURROWES

Les Highlands, une contrée de séduction… même mort ?

Une histoire de revenant dans les Highlands… Michael Brodie était mort, selon la rumeur. Il revient sur son fief, après neuf ans passé aux combats.

Il est le chef du clan. Il est aussi le mari de Brenna…

le-chef-de-clan

Lire la suite Les Highlands, une contrée de séduction… même mort ?

PUB Blogs and Books pour une romance historique de Grace BURROWES

Voici ma page PUB pour un livre et pour trois blogs… Aujourd’hui, j’ai choisi de promouvoir la romance historique de Grace BURROWES et le deuxième tome de la série Cœurs captifs : Le traître.

Si, vous aussi, vous avez lu cette série et que vous souhaitez voir un lien vers votre blog et votre article, n’hésitez pas à m’en faire part…

PUBooks Lire la suite PUB Blogs and Books pour une romance historique de Grace BURROWES

Chut… Je lis « Le traître » !

le traitreJ’étais partie dans le terrorisme, la suspicion, la traitrise avec le thriller d’Ingrid DESJOURS, Les fauves ; je poursuis mes lectures avec le traître de Grace BURROWES.

Ce nouveau roman, pour moi, est une romance historique qui commence avec ces premières lignes  (Un petit clin d’œil au blog de Ma Lecturothèque qui est à l’origine de cette rubrique, CLIQUEZ ici) :

La balle siffla près de l’oreille de Sebastian. A deux centimètres près, elle aurait résolu tous ses problèmes. A un centimètre, elle les aurait aggravés en provoquant des dégâts considérables.

Lorsqu’on sait comment se termine Les fauves, on ne peut s’empêcher de penser qu’un lien invisible nous conduit vers telle ou telle lecture

Allez, maintenant… Chut ! Je lis… Bientôt, mes attentes de lecture et mon avis.

A la page des livres.