Archives du mot-clé Center

Le Bonheur pour les Débutants de Katherine CENTER

Le résumé des éditions HAUTEVILLE – 18 mai 2022 : Helen, 32 ans, fraîchement divorcée, semble incapable de rebondir. Son petit frère a pourtant la solution pour éviter l’effondrement : un stage de survie en milieu hostile. Helen finit par céder et se retrouve en pleine nature, au fin fond du Wyoming. Au point où elle en est, se dit-elle, ça ne peut pas faire de mal.
L’expérience s’avère encore plus désastreuse que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Entre le blizzard qui la surprend en plein été, les élans en rut et la meute féroce d’étudiantes en quête d’aventures, Helen est loin d’être au bout de ses surprises.

Le Bonheur pour les débutants est le dernier roman sorti de Katherine CENTER. J’ai lu tous les livres traduits en français de cette auteure. Chaque fois, ce fut un coup de coeur.

Cette histoire me marque pour l’originalité des événements, du contexte, de la relation amoureuse. Je retrouve la sensibilité de l’auteure, ses mots précis qui se détachent des clichés et des expressions toutes faites. Elle choisit la découverte de l’autre, la construction du lien aux scènes torrides et érotiques. J’aime beaucoup cette façon d’aborder l’amour et la relation à l’autre.

Helen se pose beaucoup de questions sur elle-même. Nous, lecteurs, passons par une multitude de palettes d’émotions, de sentiments, d’états d’âme. Helen est en construction (ou en résurrection après son divorce). Elle se veut plus féroce, plus combative face à a vie et aux autres. Elle va prendre une direction, le séjour dans les montagnes en mode aventurière et solitaire, puis va évoluer dans des travers qui ne sont pas forcément ceux auxquels elle aspirait, ni ceux contraires à ses aspirations. Ce chemin tout en méandres et en questionnements existentiels est admirable, amusant, généreux. La narratrice est sensible, délicate et vraie : un très bon point pour ce roman et pour Helen (et l’auteure !).
Je note toujours l’impact du passé sur les décisions : là encore Katherine CENTER est présente et efficace ! On aurait tendance à verser notre petite larme… La famille est toujours une base importante dans la vie pour cette écrivaine. J’adore.

Cependant, ce roman ne sera pas un coup de coeur, cette fois-ci. Si l’aventure dans la nature a été parfaitement décrite avec des obstacles et des épisodes que je n’avais même pas imaginés (quel plaisir !), le dénouement m’a moins convaincue de bout en bout. Voici quelques exemples :
– Les dernières scènes avec Jake auraient pu, selon moi, être différentes. J’ai cru sentir un certain artifice dans ce final.
– La scène des retrouvailles, celle de l’ascenseur et de la dernière soirée (dans le désordre) n’ont pas été mes préférées. Mon petit coeur romantique a battu plus fort pour d’autres moments qui m’ont semblé plus intenses (quel frisson !).
Le thème de la différence d’âge a été juste abordé mais il s’avère être un obstacle qui n’a pas fait trop souffrir nos personnages. C’est passé assez inaperçu… aux regards des compagnons de voyage.
Le secret de Jake a été tellement secret et caché qu’il a peu contribué aux changements de nos héros…

En bref : Voilà des petits détails qui expliquent mon enthousiasme mais pas mon coup de coeur pour ce dernier roman de Katherine CENTER.
Alors de toute évidence, j’ai aimé cette lecture, beaucoup, passionnément : j’ai apprécié son originalité, la relation Helen/Jack, tous les détails liés aux surnoms, les étapes et les épreuves de ce périple en pleine nature, l’imagination de l’auteure… Ce fut un véritable bonheur ! Je vous invite vraiment à découvrir les livres et les histoires de cette auteure.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ 1/2 ♡

Le jour où mon cœur a pris feu de Katherine CENTER

La sortie du nouveau livre de Katherine CENTER, le Bonheur pour les débutants, m’a fait penser à ce titre que je m’étais promis de découvrir : Le jour où mon coeur a pris feu. Ni une, ni deux, me voilà plongée dans les ravages de l’amour… et dans le feu de l’action.

Je pensais découvrir un roman (très) léger et (très) fleur bleue, j’ai découvert, une nouvelle fois, un roman touchant et une plume sincère et bien calibrée entre romantisme et réflexions abouties.

Le début du livre pouvait me laisser indifférente mais peu à peu, la voix de cette héroïne a su toucher mon coeur et mes pensées. Des thèmes forts et bien travaillés sont abordés. Katherine CENTER est douée pour apporter, tout en action, des évènements qui me questionnent et me charment. Les recherches autour de la profession de sapeur pompier sont bien utilisées et posées à bon escient : elles apportent richesses et un contexte parfaitement composé.

A bas les clichés, l’auteure s’évertue à donner de la profondeur aux pensées de Cassie entre son métier de pompier et son statut de fille « abandonnée » par sa mère.

Encore une fois, j’adore les romans de cette écrivaine et mon enthousiasme sort toujours grandi et attisé de mes découvertes. Mon parcours de lecture auprès d’elle a commencé avec Une vie à portée de main, puis avec La vie rêvée de Margaret. Il ne s’arrêtera pas maintenant : je compte poursuivre avec le Bonheur pour les débutants qui m’attire beaucoup.

J’ai lu un seul avis : la chronique (cliquez ici pour lire les mots de Mon Jardin Littéraire) me conforte dans ma curiosité et mon envie de suivre les romans de Katherine CENTER.

Certes, c’est un roman d’amour. Il est bien mené, taquin, différent, avec des reparties qui ne me laissent pas indifférente. Je le conseille vraiment…

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ COUP de COEUR romantique !

Le résumé des éditions HAUTEVILLE – 04 mai 2022 : « Je vous aime bien. Je vous ai toujours bien aimée. Vous avez eu la vie facile, et vous êtes sur le point de traverser une période difficile. Peut-être que ça vous brisera, mais peut-être aussi que ça s’avérera bénéfique. Avec un peu de chance, vos forces se révéleront dans l’épreuve. »
Cassie n’a pas froid aux yeux : elle est l’une des seules femmes de sa caserne de pompiers, mais elle a fini par se faire une place, et son héroïsme lui vaut même une décoration. Quand sa mère refait surface après des années d’absence pour lui demander son aide, Cassie accepte de quitter le Texas pour lui prêter main-forte.
Mais elle a tôt fait de découvrir que les femmes ne sont pas les bienvenues à la caserne de Boston. Et l’arrivée d’Owen dans son équipe ne lui facilite pas les choses, car elle n’est pas insensible au charme du petit nouveau… Viendra-t-elle à bout de cet incendie-là ?

La vie à portée de main de Katherine CENTER

Le résumé des éditions HAUTEVILLE – 11 septembre 2019 : « Chère Libby, je me rends compte que ça fait deux longues années – bon sang ! – que tes enfants et toi vivez chez ta mère. Je t’écris pour savoir si tu veux que je vienne à ton secours. » Depuis la mort de son mari, Libby vit chez sa mère, une femme autoritaire qui passe son temps à critiquer tout ce qui l’entoure. Quand elle reçoit la lettre de sa tante Jean, Libby entrevoit enfin une issue de secours : un boulot et un toit dans une ferme au fin fond du Texas. Elle saute sur l’occasion et prend la route avec ses deux enfants, dans son minivan plein à craquer. Ce qu’elle découvre sur place dépasse toutes ses espérances. Bien sûr, il y a la joie simple de vivre à la campagne, mais il y a aussi un fermier bourru, sans doute agréable à regarder sous son épaisse barbe, et sa tante excentrique, persuadée de pouvoir dialoguer avec l’au-delà, qui lui réserve bien des surprises. Libby a peut-être enfin trouvé la vie à laquelle elle aspirait depuis toujours.

Après une jolie rencontre avec cette auteure, Katherine CENTER et son dernier livre, La vie rêvée de Margaret, je retourne fouiner dans sa vie passé et dans ses précédents romans… et là… date anniversaire de celui-ci : la vie à portée de main, publié il y a pile un an.

Cette fois, ce n’est pas un coup de coeur car il a été encore plus long à me chambouler… mais, je vous assure que, tout comme La vie rêvée de Margaret, ce roman a son lot de surprises et ses secrets cachés… Je ne vais pas vous spoiler quant à la teneur du fameux secret mais, je peux vous affirmer, que celui-ci est encore plus remarquable !

J’ai adoré cette trame bien construite et le personnage de Libby, sans oublier cette femme, Jean, ses chèvres et sa ferme, son style de vie… Ici, c’est la relation mère-enfant qui est traitée. Les personnages portent bien cette problématique, du plus petit aux plus âgés. J’aime aussi le contexte campagnard et isolé, cette maison à l’abandon, ce coeur chaleureux du corps de ferme. Vraiment, Katherine CENTER sait construire une histoire qui me plaît !

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡

Une information : le prochain roman de Katherine CENTER sortira le 1er janvier 2021. J’attends avec impatience Le jour où mon coeur a pris feu

La vie rêvée de Margaret de Katherine CENTER

Le résumé des éditions HAUTEVILLE – 10 juin 2020 : Attention, un rêve peut en cacher un autre… Margaret est sur le point d’entamer le brillant avenir pour lequel elle s’est donné tant de mal : un job de rêve, un fiancé qu’elle adore, et la promesse d’une vie parfaite.
Puis soudain, son rêve s’effondre. Hospitalisée, Margaret doit affronter l’impensable et se faire une raison : rien ne sera plus jamais pareil. Face à l’adversité, Margaret découvre que la vie n’a pas dit son dernier mot. Parfois, la dernière chose qu’on souhaite est précisément celle dont on a besoin. Parfois, on espère que quelqu’un sera là pour nous rattraper avant la chute. Et parfois, on trouve l’amour là où on l’attend le moins.

Cette auteure, Katherine CENTER, que je découvre, va entrer dans mes préférées. J’ai particulièrement aimé la structure de son récit, ses rebondissements, sa façon de narrer, sa plume sensible, les émotions qu’elle fait naître en moi, ses personnages et cette belle leçon de vie qu’elle me soumet.

La vie rêvée de Margaret est un COUP de COEUR. Pourtant, ce ne sont pas les premiers chapitres qui m’ont préparée à cet attrait… pas du tout ! C’est le « après » événement perturbateur qui a bouleversé mon coeur, le post accident : le corps qui ne répond plus, l’esprit qui se rebelle et la vie qui prend un cours singulier qui n’a plus rien à voir avec le passé.

Margaret est obligée de tout reconstruire : sa relation aux autres, l’orientation de sa profession, remettre en cause l’amour de son fiancé… et au centre de cette nouveauté, il y a elle. Sa sœur, sa mère. Il y aura aussi lui…

Les pièces de cette histoire s’assemblent avec brio : chaque interrogation trouve sa réponse, chaque virage tortueux, sa route. Ce roman est bien construit : de l’évolution du personnage (des personnages, car l’auteure n’oublie pas les personnages secondaires… merveilleux, aussi), aux relations qui se nouent et se dénouent, aux secrets familiaux lourdement retenus.

Bravo à Katherine CENTER… je cours vers un autre de ses romans pour vérifier que le charme de celui-ci n’est pas un hasard. Je ne suis pas déçue… Vraiment !

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ COUP de COEUR.