Archives du mot-clé Edictions Albin Michel

Les recettes des dames de Fenley de Jennifer RYAN

Non, je n’ai pas lu La chorale des dames de Chilbury mais le roman est dans ma pile à lire.

Apprenant la sortie du deuxième récit (en français) de Jennifer RYAN, je me suis motivée pour l’acheter en me disant qu’il serait temps de lire le premier si celui-ci me plaisait. J’ai toujours une appréhension quand un roman a beaucoup de succès : est-il dans le contexte et dans l’ambiance de lecture qui me conviennent ? Ai-je envie de le découvrir en même temps que les autres ? Tant d’éloges vont-elles être à la hauteur de mes attentes ? Bref… je diffère parfois l’entrée dans de nombreux récits pour être le moins influencée possible.

Les recettes des dames de Fenley est sorti le 2 mars, c’est tout récent… j’ai la prime découverte (ou presque).

D’autre part, je lis en ce moment beaucoup d’histoires autour du Blitz et du bombardement de Londres. Celui-ci est dans la lignée de Farleigh Field, (on est dans l’espionnage…) mais aussi de La librairie des rêves ensevelis (ici, c’est dans les livres qu’on s’évade…) et encore du Le parfum de nos souvenirs. Je continue dans cette ambiance d’espérances, d’évasion du quotidien et, comble d’ironie, alors que le rationnement est présent et obligatoire, je me plonge dans un concours de cuisine en temps de guerre.

Le résumé des éditions ALBIN MICHEL – 02 mars 2022 :
Angleterre, 1942. La résistance féminine s’organise… derrière les fourneaux !
Prenez des femmes déterminées, des prisonniers de guerre et des hommes malveillants, ajoutez quelques recettes excentriques, saupoudrez d’une bonne dose d’humour typiquement british… Après le succès de La Chorale des dames de Chilbury, Jennyfer Ryan nous ouvre l’arrière-cuisine de la Seconde Guerre mondiale : un régal !
Epuisée par le conflit, ravagée par le Blitz, confrontée à une terrible pénurie alimentaire, l’Angleterre de Churchill invite les ménagères à participer à un concours de cuisine via les ondes de la BBC. La gagnante deviendra la première femme à coanimer une émission radiophonique. Lancées à corps perdu dans la compétition, quatre participantes vont révéler des trésors d’habileté et de ruse. Car l’enjeu est de taille, et ce concours, qui avait pour but de resserrer la communauté, risque de la diviser…

La narration commence par Audrey, une mère de famille, veuve, qui a du mal à joindre les deux bouts. Puis, Lady Gwendoline prend le relai : elle est la sœur cadette d’Audrey. Elle semble avoir conçu un mariage réussi, financièrement et pour l’estime d’elle-même : illusion ou réalité ? La jeune domestique Nell, balbutiante, fébrile, entre dans la partie tandis qu’une cheffe de cuisine, Zelda Dupont, tente sa chance, écrasante de supériorité et d’expériences.

Laquelle de ces femmes a ma préférence ? Laquelle va vous charmer ? Sommes-nous influencé(e)s par cet ordre d’apparition ? Absolument pas car le talent de l’auteure consiste à bâtir une intrigue où nous allons avoir affaire à un combat qui tourne à la coalition et à l’entraide. J’ai sous les yeux un livre magnifique où la solidarité et l’amitié dominent les obstacles et les douleurs liées à la guerre. Ces quatre femmes, issues de vie et d’horizons différents vont s’allier par la force du destin, contre des hommes, pour une cause noble : la survie. C’est bouleversant, beau, noble… J’en redemande !

Mon évaluation : ♥ ♥   . Un roman plein d’humanité, d’espoirs et de bons sentiments pour des femmes remarquables de courage. J’ai adoré la construction de cette histoire, le rassemblement de ces quatre personnalités, l’unicité de leur existence et le projet commun, la force de leur union. Un beau récit !