Archives du mot-clé Grimaldi

Les possibles de Virginie GRIMALDI

Je remercie les éditions FAYARD, l’auteure, Virginie GRIMALDI et NETGALLEY pour cette formidable lecture. J’ai la chance de la découvrir dès sa sortie, en service presse et de passer un charmant moment plein de sincérité et d’émotion. Merci infiniment…

Le résumé des éditions FAYARD – 12 mai 2021 : Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé  connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute  du hard rock à fond, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de son père s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence  : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.

On ne présente plus Virginie GRIMALDI. Cette auteure française possède à son palmarès des livres à succès, tous différents qui évoluent vers des sujets toujours graves, traités avec humour et douceur. Chacun de ses récits a son ton et son thème. Je crois que l’auteure aborde beaucoup d’elle-même dans ce nouveau roman, ce qui rend cette histoire touchante et émouvante.

Sa plume m’enchante. Dans de courts chapitres, elle sait en quelques mots et quelques phrases aborder une problématique qui ne peut me laisser indifférente. Je dévore ses chapitres et ses parties avec plus d’intensité. Pour l’histoire de Julianne et de son père, Jean, le rire se mêle aux larmes et aux pincements dans le coeur. Je ne peux lire son expérience sans penser à la mienne, au futur inévitable… La maladie de l’esprit, qu’elle soit Alzheimer ou d’un autre nom, est traitée ici avec beaucoup d’humour mais je ne perds pas le sens et l’appel désespéré de cette femme qui se sent tellement démunie face à la réalité.

Pourtant, Julianne, sa sœur, son mari aussi, sont forts, très forts, se soudant au fil des pages, s’armant d’amour et de courage pour affronter l’impossible dégénérescence de l’esprit. Ce livre est une belle leçon d’amour et de tendresse. Quand la science échoue encore à sauver le patient, c’est à coups de rire et d’ironie que la vie reprend le pas sur l’inévitable. Julianne se sacrifie et affronte la maladie de son père en le respectant et en respectant ce qu’il a toujours voulu être : un homme, libre et autonome, un père enjoué et vivant, un être émouvant et merveilleux qui a tant donné à ses filles, à sa manière.

J’ai adoré ce livre pour sa justesse, pour sa volonté de nous faire garder le sourire quand il est si facile de pleurer et de s’effondrer, pour les agréables moments qui se figent en souvenirs, pour valoriser ces moments présents, anodins et tellement beaux…

Virginie GRIMALDI semble avoir mis toutes ses tripes dans ses lignes. Elle m’a fait vibrer. Elle m’a empoignée le ventre jusqu’à me faire pousser des larmes dans les yeux. L’histoire est fictive, bien sûr (heureusement) mais tellement de gens se reconnaîtront dans ce combat perdu d’avance, dans la solitude, dans cette route sans issue… Je suis certaine qu’ils sont heureux de puiser, comme Julianne, des détails du passé pour faire revivre un peu de cette personne chère qui n’est plus tout à fait comme on l’a connue. Car, dans le vécu de Julianne et de Jean, il y a forcément une anecdote qui nous rappelle notre propre expérience.

Elle est forte, cette auteure ! Efficace, émouvante… Les possibles vaut un GROS COUP de COEUR. Bravo l’artiste ! Bravo pour cette belle leçon de vie et d’amour.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

Et que ne durent que les moments doux de Virginie GRIMALDI

Le résumé des éditions FAYARD – 17 juin 2020 : L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place.
L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu. L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite.

Les romans de Virginie GRIMALDI, je ne les choisis pas : ils s’imposent à moi. En entrant dans cette lecture, je ne savais rien du sujet de l’histoire. A vrai dire, chaque aventure dans les livres de cette écrivaine est un bonheur pur et simple, toujours réel, vrai et sensible….une nouvelle expérience… une curiosité… un moment incontournable.

Aujourd’hui, c’est le thème de la maternité qui se livre à moi : des expériences douloureuses, qui tordent les tripes, qui bouleversent, qui animent.

Deux voix se partagent ces pages : le point de vue de la naissance dans un service de néonat et le point de vue de la mère qui laisse partir ses oiseaux. Deux aventures douloureuses qui amènent la femme à redéfinir les contours de son existence, son rôle, sa fonction… tantôt mère, tantôt femme, tantôt individu ou être de vie. Virginie GRIMALDI nous dépeint avec profondeur une palette de sentiments et d’émotions vraies. Nul doute qu’il y a dans ces lignes une part de vécu. Ce livre est comme un témoignage, une vision de la femme et maman, un thème cher à cette auteure.

Je ressors de cette parenthèse littéraire toute retournée, émue, impatiente du prochain récit. J’ai beaucoup de respect pour l’auteure et sa poésie, pour la femme qui se livre avec délicatesse à travers quelques phrases ici ou ailleurs. Merci pour ce témoignage, merci de mettre des mots doux sur des moments de vie terrible… l’espoir d’un jour meilleur.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡

Quand nos souvenirs viendront danser de Virginie GRIMALDI

Ce livre m’a apprivoisée. C’est bizarre de commencer une chronique de cette façon… En fait, il était certain que je ne passerai pas à côté d’une nouvelle parution de Virginie GRIMALDI. J’aime l’écriture de cette romancière, j’aime ses phrases, j’adore ses personnages.

Aujourd’hui, je m’attendais à une romance. Vous savez, une trentenaire qui… enfin bref, à une histoire d’amour contemporaine. Or, ce livre n’est pas une histoire d’amour comme on les rencontre communément. C’est l’histoire qu’on voudrait connaître, celle de nos grands-parents, le soixantième anniversaire de mariage auquel on assiste en se disant que l’époque est révolue et que cet attachement date d’une époque ancienne… Tout commence de nos jours. Virginie GRIMALDI nous expédie dans le passé et la mémoire de Marcelline.

J’ai été surprise que l’auteure ne parle que d’une vieille dame, avec son mauvais caractère, sa surdité contrôlable, sa mémoire défaillante et ses pas peu alertes. Ce n’est donc pas un coup de foudre, violent, rapide que j’ai vécu mais une opération charme. L’amour d’un livre se construit, se déploie, se partage. Je voudrais partager ce roman avec vous tous, vous dire qu’il est beau, qu’il est rempli d’idéaux, de vie, de réalité. Marcelline et Anatole m’ont touchée, m’ont émue. Ils sont entrés dans mon coeur, dans mon esprit et je les aime comme s’ils étaient en moi, de ma famille, de mes amis.

Quand nos souvenirs viendront danser est un COUP de COEUR, savoureux, onctueux. Il s’étale du jour où je rencontre cette bande d’Octogéniaux jusqu’au dernier soupir. Cette histoire, à l’image des autres romans de Virginie GRIMALDI, est touchant, vibrant d’humanité.

J’ai vraiment hâte de connaître vos impressions. J’espère que cette histoire vous charmera autant qu’elle m’a convaincue. Je vous souhaite un plaisir à la hauteur du mien.

COUP de COEUR

Le résumé des éditions FAYARD :

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.
Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six :
Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline. Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »
À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie GRIMALDI

Les étoiles sont allumées : dans mes yeux et dans mon cœur !

Si une auteure sait parfaitement m’atteindre c’est Virginie GRIMALDI. Je suis sensible à sa plume, à ses personnages, à sa montée dans les émotions. Lire la suite Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie GRIMALDI

Chut, je lis… le nouveau livre de Virginie Grimaldi !

chut-je-lis-copieUne fois n’est pas coutume, je renoue avec ce rendez-vous pour vous annoncer que je me lance dans la lecture du nouveau roman de Virginie GRIMALDI, qui paraîtra le 2 mai 2018 : Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Virginie GRIMALDI est une auteure qui m’a toujours émue et grandement touchée. J’adore ses histoires.

Ce nouveau titre ne devrait pas échapper à la règle. J’ai déjà lu 40 % du livre. C’est déjà un portrait assez réaliste d’une femme, Anna, et de ses deux filles, Chloé et Lily. trois voix, trois points de vue très justes qui parlent de leur vie, des obstacles, d’un voyage vers le Nord.

Cette petite famille est attachante. J’espère qu’elle restera unie… je mise sur le titre plein d’espoirs… Oui, il est grand temps d’ouvrir les yeux et de rêver un peu…

Bonne découverte avec moi !

Il est grand temps de rallumer les étoiles.pngDécouvrez le résumé des éditions FAYARD :

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.
Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

NetGalley

Je remercie les éditions Fayard et le blog NetGalley pour ce service de presse qui me permet de me faire un avis en avant-première !

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie GRIMALDI

Ce livre comme les autres est un GROS Coup de cœur pour moi. Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie GRIMALDI est un très bel hymne à l’amour… à tous les amours ! Lire la suite Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie GRIMALDI

Mon RDV du 9 : Ma « Chick-lit’s liste » !

Chick-litAh ! Mon grand amour de l’été : le genre Chick-lit ! J’adooore !

La chick-lit, c’est une histoire d’amour… Une petite histoire mais de grands moments de plaisir lorsque je lis !

Vous voulez que je vous parle des livres que j’ai lus ? Je suis impatiente de vous les faire découvrir… Suivez le fil et suivez le lien (Cliquez ICI) !

Lire la suite Mon RDV du 9 : Ma « Chick-lit’s liste » !

Mon avis pour Tu comprendras quand tu seras plus grande

Tu comprendras quand tu seras plus grande est une perle ! Virginie GRIMALDI est une auteure qui m’a touchée. J’ai passé des moments savoureux, intenses et merveilleux. En quelques phrases, je vous livre mes impressions et mon avis :

Mon avis copie

Lire la suite Mon avis pour Tu comprendras quand tu seras plus grande

Coup de cœur magnifique !

Mon cœur frémit encore ! J’ai dévoré par petites bouchée cette histoire merveilleuse… Je ne sais que dire : je suis époustouflée !

Comment des gens peuvent-ils écrire des phrases si profondes ? Comment peut-on ouvrir autant son cœur aux autres ? Comment peut-on amuser et faire pleurer en même temps ses lecteurs ?

COUP DE COEUR

Virginie GRIMALDI a su me séduire, m’émouvoir… Tu comprendras quand tu seras plus grande est un magnifique roman et une sérieuse leçon de vie ! Bravo… Merci… encore merci pour m’avoir donné autant d’émotions et autant de plaisir.

Quelle aventure, mes ami(e)s ! Quelle savoureuse expérience !

GROS gros coup de cœur ! ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

tu comprendras quand tu seras plus grande

PUB Blogs and Books… Virginie Grimaldi et ses fans

Dévorant petit à petit son second roman, bouchée après bouchée, me délectant de chacun de ses mots et des situations décrites, je fais une pause dans le roman de Virginie PUBooksGRIMALDI, Tu comprendras quand tu seras plus grande.

Pourquoi ? Parce qu’il est tellement délicieux qu’il faut que je prenne mon temps

Alors partons pour une petite pause de publicité : visitons des blogs qui parle de ce petit bijou ! Allons, c’est partir pour ma rubrique Pub Blogs and Books. Lire la suite PUB Blogs and Books… Virginie Grimaldi et ses fans