Archives du mot-clé L’Appel du highlander

La Prisonnière du highlander – L’Appel du highlander

Le résumé des éditions Stone Publishing – 29 juillet 2021 : Alors qu’elle accompagne un voyage scolaire dans les Highlands, Amy MacDougall descend dans les cachots du château d’Inverlochy. Dans les profondeurs des ruines, elle touche un rocher magique et voyage dans le temps jusqu’en 1307.
Infiltrant le château, le highlander Craig Cambel emprisonne Amy. Une MacDougall, elle est l’ennemie jurée de son clan. Mais quand il est forcé d’épouser la beauté fougueuse, il cède au désir. Amy doit retourner au vingt et unième siècle, mais ses sentiments pour Craig deviennent de plus en plus forts. Les siècles les sépareront-ils, ou la destinée parviendra-t-elle à les lier à travers les âges ?

Mariah STONE a écrit une série où les héros (femmes ou hommes) sont projetés dans le temps passé. Cette idée ressemble à celle de Diana GABALDON, dans le célèbre Outlander ou Les cercle de pierre ou le Chardon et le tartan. Nous avons là, le même point de départ d’intrigue, mais un scénario différent. Les aventures de l’héroïne (ou du héros, dans le tome suivant) ne comprennent pas les mêmes obstacles.

Dans la prisonnière du Highlander, Amy MacDougall doit gagner la confiance du chef de clan qui l’a capturée, Craig Cambel. Au XIVème siècle, les deux familles sont des ennemis depuis que Majorie, la sœur de Craig, a subi des violences et depuis que des meurtres ont été commis.

La romance est classique avec une pointe de complot de trahison qui enrichit le déroulé de l’histoire. La chute est telle qu’on l’imagine, avec une fin bienheureuse comme dans tous ces livres à l’eau de rose.

La traduction (anglais vers le français) comporte quelques erreurs de pronoms qui force la relecture mais qui n’entrave pas la compréhension.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡.
Ce fut un moment plaisant et agréable. Par curiosité et pour me distraire, je pourrais facilement me laisser tenter par le deuxième tome, Le Secret de la highlander, qui est centré sur le personnage de Majorie, avec un héros masculin qui traverse le temps. Par contre, pour celles et ceux qui désirent retrouver la fameuse série OUTLANDER, la déception risque de poindre car, je ne connais pas d’auteur(e)s qui peut (peuvent) rivaliser avec le scénario de Diana GADALBON.