Archives du mot-clé Les lendemains

Les lendemains de Mélissa DA COSTA

Le résumé des éditions ALBIN-MICHEL – 26 février 2020 : Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.

Impossible de patienter, après Tout le bleu du ciel, il a fallu que je me lance dans Les lendemains de Mélissa DA COSTA. Je n’ai pas ressenti ce bouleversement du premier roman mais j’ai vécu des émotions fortes avec cette histoire de résilience et de résurrection.

Amande a subi le deuil. Elle est touchée au plus profond de son être. Il va falloir qu’elle sorte le nez de ce gouffre. Elle choisit de s’isoler dans une vieille maison dans la profonde Auvergne. Elle quitte Lyon, sa famille, son emploi, ses repères. Elle en construit des nouveaux aux plus proches de la nature et des saisons.

Mélissa DA COSTA nous livre encore une écriture sensible et touchante. L’histoire n’est pas extraordinaire : il n’y a ni action exceptionnelle, ni intrigue particulière. On assiste à de minuscules petits pas vers une nouvelle existence, vers la vie. On est plongé dans le quotidien et la recherche d’un équilibre précaire. Mais, là où réside tout le talent de l’auteure, est de me subjuguer avec ces petits détails de l’existence, cette contemplation de rien et le bonheur qui petit à petit surgit de pas grand-chose.

J’ai encore adoré. En cette période d’isolement et de confinement, ces histoires tombent à pic pour m’émouvoir et me ramener à l’essentiel. Je rêve aujourd’hui de cette sérénité, de ce petit bout de verdure, de patience et de mélancolie, de plaisirs simples mais merveilleux. D’un coin où je trouverai refuge, un arbre qui pourra m’épauler… Quelle jolie littérature !

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡