Archives du mot-clé Une toute petite minute

Une toute petite minute de Laurence PEYRIN : COUP de COEUR

Le résumé des éditions de l’EPEE – 21 avril 2021 : C’était une nuit de 1995, elle avait 17 ans et fêtait la nouvelle année. Que s’est-il passé dans cette salle de bains où elle s’était enfermée avec sa meilleure amie ?
Vingt ans après, Madeline sort de prison. Personne n’a jamais su la vérité sur le drame de cette fameuse nuit. Elle a effectué sa peine jusqu’au dernier jour.
Comment reprendre le cours de cette vie interrompue ?
Parler à des gens qui ne savent pas de quoi on est coupable ?
Renouer avec une petite sœur qu’on n’a pas vue devenir adulte ?
Vivre et y trouver un sens ?

Mad va chercher le bon chemin, pas après pas, dans les dunes des Hamptons, dans les jardins des belles maisons qui l’embauchent, dans les précieux gestes d’entraide.
Et grâce à sa mère, au-delà de ses mystères, grâce aussi à Ezra, le cuisinier qui ressemble à un pirate, peut-être Madeline acceptera-t-elle un jour qu’on puisse l’aimer quand mêm
e…

J’ai un véritable COUP de COEUR pour cette auteure et pour ce roman. J’ai lu ces derniers romans : Les jours brûlants, L’aile des Vierges. Tous les deux m’ont touchée à leur manière… vraiment !
Petit aparté : Je m’aperçois en rédigeant cette chronique que j’ai raté Ma chérie…. Oups !

Laurence PEYRIN est une auteure qui sait écrire les histoires, entre passé et présent, avec cette pointe de suspense qui nous emmène jusqu’à la dernière ligne. Ses personnages, principaux comme secondaires, sont bien travaillés. Ce roman, particulièrement, donne cet effet… de finesse, de détails dans la psychologie, de réalisme dans les rencontres et les relations.

Mad, Madeline, est splendide ! Le cadre de cette histoire est la repentance, de la prison aux Hamptons : le transport de la culpabilité, la conscience qui tenaille et la peine (la sanction ou la punition) que le crime impose. A dix-sept ans, Mad a tué sa meilleure amie ; elle se doit de purger 20 années de prison et de traîner cet acte jusqu’au bout de sa vie. Elle y tient, elle ne changera pas de motivation.

Tout au long du roman, une question est posée : pourquoi a-t-elle égorgé Estrella ? Elle est coupable, nous le savons, l’auteure nous le dit, Mad et Madeline ne cessent de se battre pour ne pas minimiser cet acte effroyable.

La lectrice que je suis refuse de tenir ce jugement pour acquis. Je lutte pour trouver dans cette coupable l’espoir qu’elle possède des circonstances atténuantes (c’est mon côté naïf et romantique qui ressort…). Je dévore cette histoire. Elle est magnifique !

Je vous conseille vivement d’entrer dans l’un des livres de Laurence PEYRIN. Choisissez le thème qui vous touche le plus, laissez-vous porter par sa plume, son imagination, son intrigue… Elle va vous enchanter. Du moins, je vous assure qu’elle m’a convaincue de la suivre et de lire ces tragédies de vie.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ COUP de COEUR.