Le parchemin disparu de maître Richard de Laëtitia BOURGEOIS

Le résumé des éditions PRIVAT – 16 mars 2006 : Au coeur du carême, le notaire de Saint-Clément est découvert chez lui, baignant dans son sang, son coffre à parchemins pillé. Barthélemy, chargé d’élucider le meurtre, se trouve singulièrement démuni devant ce crime commis pour du papier, tandis que les villageois lui opposent une hostilité sourde et un silence opaque. Sans savoir lire, il doit faire parler les écrits du notaire assassiné, afin d’exhumer dans les anciennes chartes les causes de la mort de celui qui tenait la plume. Restée à Marcouls, son épouse, la guérisseuse Ysabellis, affronte seule une situation périlleuse, où toute sa science de la médecine et des poisons sera mise à l’épreuve. Ambiance lourde de mensonges, flambées de colère, disparitions inexpliquées entachent le carême de cette année 1363 teintée d’une violence diffuse dont nul ne sort indemne.

Ce deuxième tome est un peu long à démarrer avec tous ces interrogatoires auprès de ces personnages peu bavards et hostiles… Ysabellis et Barthélémy sont séparés par le Sir Randon. Le sergent est vite placé sur une nouvelle enquête, irrésolue par les professionnels habituels. Il faut dire que le meurtre du notaire est assez brutal même si le jeune paysan n’assiste pas à la scène (et nous non plus).

Et puis, tout à coup, l’action et l’intrigue deviennent prédominantes. Barthélémy est attaqué. Ripostes, stratagèmes et menaces. Le panel des attaques me tient en haleine. Ysabellis n’échappe pas aux adversaires. Chacun ses armes. Au centre de cette intrigue : des actes notariaux, poisons, des ordres et une monture que Bathélémy finit par dompter.

L’ambiance est toujours moyenâgeuse, très à propos et bien caractérisée. Tous les détails sont donnés sur le fonctionnement des notaires, leurs écrits… et quelques indications sur les lois, les dettes, devoirs et droits des individus.

C’est une série intéressante que je lis pour le contexte, pour la relation entre la guérisseuse (et ses secrets) et ce sergent recruté (malgré lui). Je pressens qu’Ysabellis va être mise en cause… Peut-être va-t-elle avoir des démêlés avec l’Inquisition… Elle pourra compter sur l’amour de son cher et tendre mais la partie sera loin d’être gagnée. J’ai très envie de connaître la suite.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :