« Ecrire : comment ? » ou « Histoire d’une miraculeuse recette pas encore aboutie ! »

Si je réponds à cette question : « Ecrire : comment ?« , je me vois obligée de vous avouer : « Je ne sais pas encore ! ».

Cet article est un début, une entrée dans le monde de l’écriture… mes premiers pas (pas assurés du tout) dans votre univers, chers auteurs !

Je fais la démarche de chercher des pistes… Je suis curieuse. J’ai, dans mon coeur, le désir secret d’accéder à ce rêve d’écrire mais je n’ai pas encore les solutions à la pointe de mon stylo (clavier).

Me nourrir au quotidien de vos conseils…

Depuis un certain temps, je suis abonnée aux blogs de Marie VAREILLE : celui qui partage des chroniques Marielitenpyjama et celui qui donne des conseils d’écriture MarieVareille. Je suis fan… J’aime son état d’esprit, ses romans contemporains, sa démarche.

Lorsque j’ai lu son ouvrage, Ecrire un roman, j’ai retrouvé tous ses bons conseils (ceux du blog et d’autres encore). Tout est plein de bon sens. Pourtant, à la fin de ma lecture, je n’avais pas mon roman… est-ce une surprise pour vous ?Ecrire un roman

Il est là au fond de moi, depuis des dizaines d’années, tout enfoui, et pour le faire sortir, j’ai tout un tas d’obstacles à vaincre. Une véritable aventure se dresse devant moi… Ca me paralyse mais ça me procure (aussi et surtout) un véritable plaisir !

Alors, je farfouille encore, je prends des notes, à droite et à gauche, pillant le moindre petit indice sur internet qui me donnent des pistes d’élaboration d’un récit.

Affronter mes peurs… Les mettre à jour !

J’entre dans le livre de Marièke POULAT, qui à priori, a un titre qui ne me motive pas : Les douze peurs de l’écrivain(e). Qui a envie d’affronter ses peurs ? Et surtout, qui a envieLes douze peurs de l'écrivain e qu’on nomme ses faiblesses ? Pas moi… Mais, quand même, je profite d’une promo pour ouvrir les yeux sur ce qui cloche dans mon processus d’écriture.

Et bien , je reviens sur mes préjugés : cette réflexion est tout aussi intelligente que la précédente. Les deux se recoupent, les deux s’étayent, les deux se complètent !
Les douze peurs de l’écrivain(e) se nourrit de nos angoisses mais ce guide assez exhaustif les atténue. Il chemine entre les angoisses de l’écrivain (en herbe) et des réponses qui déculpabilisent cet auteur (en devenir, vraiment ?) :

  • Oui, je peux lire en écrivant (je trouverai le temps !).
  • Oui, je peux écrire comme mon auteure préférée ! Toutes les bonnes idées sont bonnes à prendre… Je me construis avec les autres.
  • Oui, je vais planifier mon travail…

Je me motive, je dédramatise et je prends confiance en moi. Comment écrire son premier roman.jpg« Ecrire est un merveilleux voyage » et je vais en profiter !

Marièke POULAT tient aussi un blog : mécanismes d’histoires.

J’ai aussi acquis cet autre guide d’écriture : Comment écrire son premier roman ? de Fleur CHAMART… J’imagine que cette pluie de lettres sur la couverture et l’idée d’un génie surgissant d’une ancienne machine à écrire pourraient avoir un effet magique sur moi mais… non… rien de nouveau à l’horizon ! Toujours les mêmes conseils pertinents mais pas de recette miracle !

Alors ? Où j’en suis ?

Construire un plan ? Pourquoi pas… plus facile à dire qu’à écrire !

Alors, je fonce… et je rédige… Me voilà donc plongée dans la méthode dite « du flocon ». De qui vient-elle ? Je ne sais pas… mais c’est celle qui m’éclaire (sur le blog Espaces Comprises) et qui me donne la trame de mon roman, même si à ce jour, je ne suis ni satisfaite du plan détaillé, ni de l’enchaînement des scènes de ce futur livre qui ne voit pas le jour. Il me manque du conflit, il me manque des obstacles pour mes personnages Capture d’écran (64).pngprincipaux, des motivations claires et nettes pour mes personnages secondaires !

Je me croyais prête à mettre en mots mon histoire : chapitre 1… Vraiment ?

Et ce fameux incipit : et bien, il me fait barrage ! Je n’arrive pas à commencer le début de mon histoire. A chaque fois que je rédige mes dix premières pages, je me dis : « Ce n’est pas mon style, ce n’est pas le ton que je veux donner à mon roman, ce ne sont pas les bons mots ! ». Bloquée, je suis dans une impasse…

Alors, je laisse murir.

Quels outils ?

J’ai ouvert un carnet d’écriture (un vrai, avec un vrai stylo et des vraies lignes…), de multiples fichiers WORD, des captures d’écran, des PDF, des photos… J’ai fait des recherches et des compilations. Voilà où j’en suis : je suis riche d’informations et de Capture d’écran (62).pngpetites notes éparses.

Je suis en période d’essai pour utiliser un logiciel de compilation de documents : Scrivener. Je tâtonne… j’exporte et j’importe (la fameuse peur de tout perdre !).

Je suis abonnée à Scribbook.com, en version bêta… mais comme ma connexion internet fait des siennes… j’ai un peu de mal à être assidue. Je me suis fixé des objectifs d’écriture, nombres de mots écrits, qui sont comptabilisés aussi bien à partir des fiches de construction que du roman lui-même.Capture d’écran (63).png

Au final, tant que mon synopsis détaillé ne sera pas parfait, je ne me lancerai pas dans l’écriture des chapitres. Trop peur d’aller vers la page blanche et le manque d’inspiration…

Conclusion (provisoire, je l’espère !) – Avril 2018.

Régulièrement, j’imprime mon plan, mes fiches personnages et je dresse le bilan. J’ai le concept de mon histoire, j’ai le plan détaillé des 2/3 de mon roman, j’ai dressé le portrait psychologique de mes trois personnages importants, je commence à avoir une idée précise de la chronologie, j’essaie de donner du corps à mes lieux… Mais tout reste à créer.

Bloquée ou pas, je vais persévérer. Il faut écrire pour devenir écrivain ? Alors je ne vais pas m’arrêter. Depuis l’adolescence, je rédige des lignes et des lignes, ça me fait plaisir… alors poursuivons !

Bien sûr, je prends tous vos bons conseils, vos expériences et vos encouragements… Merci d’avance de vos critiques !

P.S. : Ceci n’est pas un appel au secours… simplement un début de réflexion. Je ne suis pas désespérée (loin de là… quoi que… LOL !).

Bonne continuation. Bien livresquement.

A LA PAGE DES LIVRES

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :